À 19 ans seulement, un jeune homme rachète la boulangerie de son village et embauche ses parents

Le 27 avril de cette année, le boulanger allemand Felix Klein, 19 ans, a acheté la boulangerie locale de sa ville natale, Neidenstein, et peu après, a engagé ses parents comme nouveau couple dirigeant la boutique. Si les parents de Klein, Elisabeth et Michael, vivent toujours à la maison, ils sont désormais les heureux propriétaires d’une petite boulangerie, qui est récemment devenue le principal emploi de Klein.

En 1996, l’étudiant Léo LeJeune acquiert la boulangerie du village de Chavignolles. Depuis, il a fait de son établissement une vitrine de la créativité locale. Il a imaginé une grille, un logo, des bannières, des enseignes. Il a fait les devoirs de l’université, vendu ses œufs et ses croissants, acheté une cuisinière, des légumes et des pâtes. En théorie, l’entreprise est sûre. La pât

Depuis son plus jeune âge, ce jeune homme voulait être boulanger. Un rêve s’est réalisé lorsqu’à 19 ans, Briand Jonnjo a acheté une boulangerie dans son village de 1 300 habitants dans les Ardennes. Bonus : Il a même engagé ses parents pour l’aider dans ce projet.

Le parcours de Brian est un exemple de LCI. Un homme qui voulait être boulanger alors qu’il était encore à l’école primaire possède aujourd’hui une boulangerie à Cigny-le-Petit, dans la région Grand Est. Reconnu comme l’un des meilleurs élèves des Ardennes, il doit cette réussite à sa ténacité, sa confiance en lui et sa détermination sans faille. Bryan Jonniaux – Source : Franbuzz word-image-12456

Devenir entrepreneur à l’âge de 19 ans

Briand Jonnjo dirige désormais l’entreprise dans son village natal de Signy-les-Petit. Le jeune travailleur n’a qu’un jour de congé par semaine et emploie cinq personnes, dont deux vendeuses, un apprenti et ses deux parents. D’abord ridiculisé pour son jeune âge, il a vite fait taire ses détracteurs en travaillant dur tous les jours de 2h à 19h. A partir du moment où vous devenez directeur d’une entreprise, vous êtes toujours en train de travailler, a-t-il expliqué à nos confrères de RTL. , 19 ans, propriétaire d’une boulangerie – Source : Franbuzz word-image-4655

Destination

Bien que Brian dirige aujourd’hui la boulangerie de son village, son parcours n’a pas été sans difficultés. Rappelez-vous : Je ne vous cache pas que la première banque à laquelle je me suis adressé ne m’a pas pris au sérieux. Tu m’as trompé ! La raison en est son jeune âge et le manque de maturité que les gens aiment lui attribuer. Même la reconnaissance en tant que meilleur étudiant ne suffirait pas à renforcer sa crédibilité, il s’est donc tourné vers sa famille pour convaincre les institutions bancaires. Finalement, le projet du jeune homme a fait l’unanimité, puisque son père travaille à ses côtés en cuisine et que sa mère tient le magasin. Je dois admettre que je n’ai jamais pensé que je travaillerais un jour pour mon fils, ce n’est pas pour tout le monde. Il y a beaucoup de gens de cet âge qui préfèrent s’amuser, dit fièrement le père de Brian. récompensé par le prix du meilleur apprenti boulanger – Source : RTL word-image-12458

Fait le tour de 30 villages avec du pain

Pour un jeune homme qui a dû surmonter le scepticisme des banques, sa plus grande récompense est la satisfaction des clients et surtout l’engagement quotidien de ses employés. La satisfaction des clients est importante, mais voir les employés donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire fonctionner le magasin est une grande récompense, admet-il. Son équipe fournit même du pain à une trentaine de villages, où sa passion et la qualité de son service sont appréciées par beaucoup. Sa boulangerie fournit également un camping, un collège, un restaurant, une friterie et un hôtel. La consommation mensuelle de farine à Bryan est de quatre tonnes et demie. Brian dans sa boulangerie – Source : Jobetudiant word-image-4656

Les clients sont satisfaits des produits

A 5h, Brian est déjà dans la cuisine. Nous sommes occupés à préparer l’ouverture du magasin, en faisant du pain, des gâteaux et des sucreries, explique-t-elle. Une heure plus tard, lorsque les premiers clients arrivent, la nourriture est fraîche et prête à être consommée. Un de leurs clients réguliers admet : Je viens ici depuis que Brian a repris la boulangerie car je trouve que son pain est excellent, tout comme ses produits de boulangerie, tout est délicieux. Brian est aujourd’hui considéré comme un exemple de réussite parce qu’il n’a jamais baissé les bras malgré les obstacles qui se dressaient sur son chemin. Sa confiance a été un facteur clé pour atteindre cet objectif. Et pour cause, c’est un tremplin précieux si vous voulez réussir et donner vie à vos projets. Pour décider de passer à l’action et se lancer, le psychothérapeute Frederick Fange souligne qu’il faut agir en plusieurs étapes. Tout d’abord, vous devez évaluer vos propres compétences et capacités et avoir confiance en elles. Apprendre à se faire confiance, c’est développer la confiance dans ses propres capacités, ses propres ressources intérieures, ses propres talents, conseille encore le spécialiste. En particulier : Par exemple, si nous avons la main verte, nous pouvons approfondir nos connaissances en horticulture ou en botanique, dit-il. En conséquence, la confiance en soi augmente et finit par s’étendre à d’autres domaines, améliorant ainsi le comportement général de la personne. Troisièmement, le thérapeute recommande de parler aux proches et de leur poser des questions sur eux-mêmes. Cela peut révéler des capacités uniques qui ne sont peut-être pas apparentes pour la personne elle-même. Enfin, il recommande de dresser une liste de vos actions et de vous fixer des objectifs spécifiques et réalistes. Il faut faire la distinction entre les objectifs réalisables, temporairement irréalisables et définitivement irréalisables. En identifiant les nuances et en faisant connaître vos projets, il sera plus facile d’envisager les choses de manière positive et d’aller de l’avant.

Previous Post 7 raisons pour lesquelles vous pouvez vivre sans homme et être heureuse
Next Post tout savoir sur ce produit miraculeux