« Bernard Tapie se bat en ce moment pour rester en vie »

Le président de l’Athletisme du Sénégal, Bernard Tapie, vient de faire une déclaration à l’occasion du défilé de la fête de l’indépendance. Tapie en convient, il n’a aucun talent pour le sport, mais vivre avec une telle maladie, il n’y arriverait pas sans la lutte incessante menée par lui, au nom de ses électeurs sénégalais.

Bernard Tapie (né le 26 janvier 1938) est un homme d’affaires et ancien banquier français. Le 20 avril 1991, il a été reconnu coupable de détournement de fonds et a été condamné à une peine de prison avec sursis et à une amende. Bernard Tapie a toujours clamé son innocence, et le 29 décembre 2007, la Cour de cassation française a cassé le verdict original en faveur de Tapie, et a complètement rejeté toutes les accusations portées contre lui.

Atteint d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac, Bernard Tapi gît très affaibli à l’hôpital. Sa métamorphose physique a choqué le public, qui a également été ému par la fureur avec laquelle il a continué à vivre malgré la détérioration de sa santé.

Comme le rapportent nos collègues de Gala, les nouvelles concernant la santé du célèbre homme d’affaires ne sont pas optimistes. Alors que son avocat assure que sa santé n’est pas préoccupante, Franz-Olivier Gisbert, son ami et journaliste, soutient le contraire.

Séjourne longtemps à l’hôpital, mais lutte toujours

Une tumeur au cerveau, deux dans les reins et l’abdomen. Bernard Tapi en souffre après près de trois ans de cancer. Dans une interview accordée à RTL jeudi, Franz-Olivier Gisbert, journaliste et ancien rédacteur en chef du journal Le Point, a évoqué le courage de son ami durant cette douloureuse épreuve. Il a publié une biographie intitulée Bernard Tapi – Leçons de vie, de mort et d’amour, qui donne un aperçu de sa carrière prolifique. Ce n’est pas bon. Il passe beaucoup de temps à l’hôpital, mais il se bat toujours, dit un journaliste, qui admire sa ténacité. Elle a également partagé son admiration pour sa combativité face à cette maladie mortelle, ainsi que pour les problèmes juridiques qui l’ont hanté.

Huit heures par jour au lit, j’ai l’air d’avoir 100 ans…

Pour lui rendre hommage, celui que l’on surnomme FOG évoque sa carrière de footballeur, de cycliste et d’acteur passionné, mais aussi l’affaire qui a conduit à sa mise en examen pour fraude et détournement de fonds dans l’arbitrage contre le Crédit Lyonnais. Dans une interview accordée à Paris Match, le célèbre homme d’affaires a évoqué son quotidien douloureux, mais aussi sa détermination à lutter contre le cancer. Huit heures par jour au lit me donnent l’air d’avoir 100 ans, dit-il, alors qu’il suit un vaste protocole expérimental pour traiter ses trois cancers. Mais l’homme d’affaires ne perd pas espoir et veut gagner cette bataille. Ils m’ont donné deux ans, en septembre ce sera quatre, donc pas de blague ! Pas toujours, puisqu’en août, la personnalité médiatique a admis être dans un état végétatif.

Il a été volé pendant l’été

L’entretien qu’il a accordé au Journal Télévisé de TF1, diffusé par nos confrères de BFM TV, en dit long sur sa ténacité dans la lutte pour la survie. S’il parle un tant soit peu de la gravité de sa maladie, c’est d’une voix grinçante lorsqu’il raconte le vol brutal dont il a été victime en Seine-et-Marne. Lui et sa femme ont été attaqués, battus et ligotés dans leur maison de Combe la Ville. Bernard Tapi. Source : La Dépêche word-image-7605

J’essaie d’être heureux dans la vie et de rendre les gens qui m’entourent heureux

En avril, Bernard Tapi a déclaré aux journalistes qu’il pensait que la science l’aiderait. C’est un peu comme la guerre, compare l’homme courageux et optimiste. Il nous raconte que pendant la guerre, certains enfants ont été les premiers à savoir se battre, tandis que d’autres, que nous croyons fermement, ne le pouvaient pas. Une métaphore pour les épreuves et les tribulations que lui et ses proches traversent. J’essaie d’être heureux dans la vie et de rendre les gens qui m’entourent heureux, a-t-il dit. Il a ajouté : Vous ne devez pas vous vanter de posséder ce courage, mais avoir honte de ne pas le posséder. C’est un must, c’est à la portée de tous.

Violentes précipitations estivales

En décembre, Bernard Tapi révèle dans une interview à l’équipe de l’émission Sept à huit sur TF1 qu’il traverse une période difficile de maladie. Je suis au plus mal depuis trois ans, a-t-elle dit, le visage épuisé et la voix faible. Il a déclaré qu’il avait fait des progrès avant sa violente rechute de l’été, car le traitement expérimental lui avait permis de réduire ses tumeurs de 70 %. Ce n’est qu’après un scanner que les médecins ont constaté que les cellules malignes avaient augmenté de 20 % et que les anciennes cellules avaient doublé de volume.  Les spécialistes ont essayé un autre protocole d’immunothérapie, mais sans succès. Selon mes médecins, il s’agit d’une phase difficile, mais il n’y avait aucune raison de désespérer, dit-il. Dans une émission sur LCP, il a avoué qu’il pense à la mort, mais qu’il n’en a pas peur.

Previous Post Jusqu’à quel âge une fille peut prendre la douche avec son père ?
Next Post Cette maman de 17 ans meurt après avoir accouché d’un bébé en refusant la chimiothérapie