Ce que chaque type de liquide vaginal dit sur la santé d’une femme

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Leucorrhée, mucus cervical Les pertes vaginales sont naturelles chez la femme et peuvent survenir du plus jeune âge à la ménopause. Cependant, il est important de distinguer leur couleur et leur odeur, qui peuvent indiquer une infection.

Les pertes vaginales peuvent se produire et changer au cours de votre cycle menstruel. Ils permettent au vagin de se nettoyer de l’intérieur et d’éliminer les impuretés. Ils jouent donc un rôle important dans la santé sexuelle des femmes. Voyons quels sont les types de pertes vaginales et quand il faut s’en inquiéter, avec le Dr Pia de Reillac, présidente de l’Association nationale des collèges de gynécologie médicale et de gynécologie de Nantes.

Qu’est-ce qu’un écoulement vaginal ?

Le vagin sécrète à partir de la puberté. Ces pertes vaginales peuvent être liquides ou épaisses et sont normales pour les femmes car elles protègent la muqueuse vaginale et la maintiennent propre. Elles proviennent de glandes sécrétrices situées dans le col de l’utérus et les parois vaginales. Ces sécrétions varient d’une femme à l’autre. Types de pertes vaginales. Source : yoamoloszapatos word-image-8920 La glaire cervicale est une substance produite dans le col de l’utérus qui sert de barrière aux germes nuisibles chez la femme et empêche les spermatozoïdes de se déplacer après la période de fécondité. À l’approche du moment de l’ovulation, il devient moins visqueux, ce qui permet aux spermatozoïdes de pénétrer plus facilement dans les voies génitales de la femme et de trouver un ovule. Si vous souhaitez tomber enceinte, il est important de vérifier le pH de votre mucus cervical. De plus, la muqueuse vaginale produit les cellules qui forment le film microbien ou microbiote vaginal, qui est aussi la source des sécrétions liquides, explique le Pr Bernard Hédon, gynécologue abstinent au CHU de Montpellier. Les sécrétions vaginales associées à l’excitation aident à lubrifier le vagin pendant les rapports sexuels pour faciliter la pénétration, la fécondation et la reproduction, explique le Dr Pia de Reillyac. Un écoulement à forte odeur peut être un symptôme d’infection. Source : yoamoloszapatos word-image-3051 Cependant, il existe certains signes d’alerte, tels que. B. une forte odeur ou un changement d’aspect et de couleur du drain. Dans ce cas, ils peuvent être le symptôme d’une pathologie ou d’une infection, ajoute le Dr Reilhack. Si l’écoulement devient abondant, si la couleur change et devient verte ou grise, si elle devient dense, grumeleuse et collante, ou si elle sent le poisson pourri, il faut faire attention, conseille l’expert. Il ajoute que vous devez être très prudent si vous ressentez des gonflements, des démangeaisons, des brûlures ou des irritations.

Types de pertes vaginales et leur explication

– Fuite jaune

Le professeur Hedon explique que les pertes vaginales ont un aspect différent avant les menstruations. Le bouchon muqueux devient également plus sec et plus épais après l’ovulation, et a donc un aspect plus jaune. Si ces pertes s’accompagnent de brûlures, de démangeaisons vaginales ou de douleurs pendant les rapports sexuels, vous devez consulter un gynécologue. Si les pertes sont jaunes et mousseuses et provoquent une sensation de brûlure dans le vagin, cela peut être le signe d’une maladie sexuellement transmissible comme le Trichomonas vaginalis. Pendant la grossesse, les pertes vaginales augmentent et cela est dû à l’augmentation des hormones et de la progestérone, qui rend les pertes plus épaisses. Pendant cette période, des pertes vaginales abondantes et jaunâtres sont normales, dit l’expert, s’il n’y a pas de démangeaisons, de rougeurs ou de brûlures. Pendant la ménopause, des pertes abondantes mais jaunes peuvent être causées par une atrophie vaginale. Les infections vaginales peuvent survenir parce qu’un vagin plus sec ne se protège pas correctement contre les germes.

– Balance des blancs

La leucorrhée est un écoulement normal chez la femme. Selon le Dr Philip Derwell, gynécologue, ces pertes blanches, qui se produisent souvent autour du 14e jour de grossesse, sont un problème courant. jour du cycle se produit et permet au vagin de se lubrifier, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, même si elles sont importantes. Cependant, lorsqu’elles changent de couleur ou d’apparence, elles nécessitent plus d’attention.

  • L’écoulement blanc devient laiteux : avec un aspect de lait caillé, indiquant une mycose candidosique.
  • Pertes blanches et malodorantes : c’est un signe de vaginose, surtout si elles deviennent vertes et sentent le poisson.
  • Écoulement blanc crémeux : Cela peut être le signe d’une vaginite, surtout si elle est épaisse et granuleuse avec des grumeaux blanchâtres.

– Pertes brunes

Un écoulement brun peut être causé par le rejet de vieux sang. Source : yoamoloszapatos word-image-8921 Les pertes brunes sont causées par la perte de vieux sang avant ou après les règles ou pendant l’ovulation, explique le Dr Brigitte Racca-Tebeca, gynécologue et endocrinologue. Selon le contexte, ils peuvent inciter une personne à consulter un médecin. Chez les femmes qui n’utilisent pas de contraception, cet écoulement peut être l’un des symptômes de l’ovulation. Toutefois, chez celles qui utilisent des contraceptifs hormonaux, ces pertes brunes peuvent également être causées par une mauvaise utilisation ou un équilibre hormonal insuffisant du contraceptif, a précisé l’expert. Ils peuvent également indiquer une irritation du col de l’utérus, une maladie inflammatoire pelvienne, des polypes ou des anomalies de l’utérus, ajoute-t-il. Il convient également de noter qu’elles peuvent indiquer le début de la préménopause, après l’âge de 45 ans. Les symptômes de la ménopause peuvent survenir à tout moment de la vie, surtout s’ils s’accompagnent de règles irrégulières, de bouffées de chaleur ou de brusques changements d’humeur. Cependant, si les pertes brunes sont accompagnées de douleurs pelviennes et ont une odeur désagréable, elles peuvent être le signe d’un champignon, d’une vaginose ou d’une maladie utérine. Si l’écoulement provient du col de l’utérus et non de l’utérus, un test de Papanicolaou doit être effectué pour déterminer la présence ou l’absence de cellules cervicales anormales.

– rejet gris ou verdâtre

Elles sont généralement synonymes d’infections sexuellement transmissibles telles que la chlamydia. Selon le Dr Pia de Reillac, si les pertes sont vertes, mousseuses, luxuriantes et ont une odeur désagréable, elles peuvent être le signe d’une autre infection sexuellement transmissible, comme par exemple. B. La trichomonase. Alors une visite chez le gynécologue est inévitable.

– perte de rosée

L’écoulement rose est une perte de sang mineure. Ils sont souvent causés par la prise de pilules contraceptives, qui provoquent un déséquilibre hormonal. Avant les menstruations, les pertes roses peuvent être causées par une baisse du taux d’hormones. Après un rapport sexuel, ces fuites peuvent survenir et sont dues à une irritation de la surface vaginale ou cervicale. Mais s’ils sont fréquents, ils doivent être une raison d’aller chez le gynécologue. Et cet écoulement rose n’est pas forcément synonyme de mycose, précise le Dr Philippe Mironno, gynécologue et obstétricien. Toutefois, en cas de doute, consultez votre médecin.

Infections vaginales diverses

Si les pertes sont de couleur claire et inodores et ne provoquent pas d’irritation, de brûlure ou de raidissement des tissus, alors les pertes vaginales sont normales. Dans le cas contraire, elles sont généralement causées par une infection sexuellement transmissible ou non. Selon Doctissimo, neuf infections sur dix sont causées par un champignon, une levure ou une bactérie, et une sur dix par des trichomonades ou des parasites.

  • Le muguet vaginal est causé par le champignon Candida albicans.  Bien qu’il soit naturellement présent dans le vagin, il peut se développer anormalement dans certains cas. Ce champignon, qui ressemble à du lait caillé et a la consistance du fromage, s’accompagne de démangeaisons et d’une sensation de brûlure, rendant les rapports sexuels douloureux. Ce champignon est favorisé par la grossesse, le diabète, la prise d’antibiotiques ou de stéroïdes et le port de vêtements serrés. Parfois, l’utilisation fréquente de produits d’hygiène intime peut contribuer à son apparition.
  • La vaginose bactérienne résulte de la prolifération d’un ou plusieurs microbes tels que Gardnerella vaginalis, qui perturbe l’équilibre de la flore vaginale, ou Escherichia coli, qui provoque des vulvites.
  • La vaginite à Trichomonas est une maladie sexuellement transmissible qui provoque des pertes jaunes-vertes et malodorantes. La chlamydia et la gonorrhée sont des IST qui peuvent être associées à des pertes vaginales.

Si vous avez des pertes vaginales inhabituelles, vous devez consulter votre médecin. Le traitement prescrit dépend de l’infection constatée. Votre médecin tiendra compte de votre âge, de votre activité sexuelle et du métabolisme des œstrogènes. Pour prévenir certaines maladies et infections, il est important de respecter une hygiène intime. Cependant, il est important de préserver la flore vaginale pour éviter un déséquilibre qui peut entraîner la propagation de germes dans le vagin. Comme le souligne le Dr Jean-Marc Bobo, infectiologue et andrologue, il est conseillé d’utiliser un stick de toilette dermatologique ou un gel de toilette intime adapté à la sensibilité de votre peau et de ne réaliser qu’une seule toilette par jour. Les lingettes intimes doivent être utilisées occasionnellement et les déodorants intimes doivent être évités car ils peuvent provoquer des allergies. Le spécialiste met également en garde contre le dessèchement du vagin et l’utilisation quotidienne d’antiseptiques, qui détruisent les lactobacilles censés protéger le vagin des germes.

Frequently Asked Questions

Pourquoi j’ai toujours un liquide qui sort de mon vagin ?

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie. Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Comment interpréter les pertes blanches ?

Comment interpréter les pertes blanches ? Pour les femmes, les pertes blanches sont un signe de mauvaise santé. En général, elles ne proviennent pas de la menstruation, mais de la prise d’une pilule ou d’un contraceptif, du stérilet, des injections de stéroïde, des échographies ou des examens de routine. Si vos règles sont assez régulières, il y a de fortes chances que vous ne remarquiez que peu ou pas de sang pendant celles-ci. Cela dit, si vous avez constamment des pertes de sang entre les règles, vous souffrez peut-être d’un trouble appelé oligoménorrhée. Il s’agit d’un écoulement très léger qui dure jusqu’à six semaines. Ce trouble est plus fréquent chez les femmes dont le cycle menstruel est déséquilibré sur le plan hormonal, ce qui signifie que vous pouvez avoir des règles irrégulières, une ovulation ou une endométriose.

Pourquoi j’ai beaucoup de pertes blanches ?

L’hygiène de vie est avant tout un état d’esprit et une relation à soi-même. Il s’agit de toujours être en adéquation avec soi. Vous devez vous sentir bien avec vous-même et avec votre corps. Lorsque vous n’avez pas une alimentation saine et actuelle, vous devez vous assurer d’avoir une hygiène de vie saine. Une hygiène de vie qui vous fait sentir bien, qui vous fait res L’humeur blanche est le phénomène de la perte d’hémoglobine faible dans le sang. En effet, la couleur blanche dans le sang est due à la dégradation des globules rouges et la perte de celles-ci est rapide. Un des symptômes fréquents associés à la couleur blanche est l’atrophie blanche des yeux.

Related Tags:

pertes liquides comme de l'eaupertes liquides comme de l'eau grossessepertes verdâtres cancerperte liquide début grossesseliquide blanc chez la femmeperte verte sans odeur,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,pertes liquides comme de l'eau,pertes liquides comme de l'eau grossesse,pertes verdâtres cancer,perte liquide début grossesse,liquide blanc chez la femme,perte verte sans odeur,perte transparente gluante,pertes jaunes

Previous Post Pourquoi les préliminaires sont indispensables avant d’avoir des relations sexuelles ?
Next Post Antioxydants : lesquels choisir et pourquoi