Ces capsules d’enterrement organiques remplacent les tombes par des arbres

Il y a de nombreux éléments à prendre en compte lors de l’organisation d’un enterrement en France, mais le plus important est sans doute l’impact que le terrain aura sur le cadavre. C’est pourquoi de nombreuses personnes qui en ont les moyens choisissent d’être enterrées dans un cimetière plutôt que dans une simple tombe en surface. Et pour y remédier, le gouvernement français a commencé à promouvoir l’idée de payer un “arbre pour les arbres” afin de remplacer un site funéraire typique par une forêt naturelle.

L’histoire du récent séisme qui a secoué le jardin de l’Élysée en est un exemple. Les herbes séchées sur le théâtre du crime avec un emballage contenant les horribles restes humains du président François Hollande n’ont qu’un impact symbolique. Mais ils ont un autre effet : aider à dépolluer bon nombre de sites sensibles, en s’attaquant aux déchets organiques.

Faire corps avec la nature. – Le design ambitieux de cette innovation écologique. Votre intention ? Réduisez votre empreinte carbone pour reposer en paix avec l’arbre. À long terme, cette idée pourrait remplacer les tombes traditionnelles pour un enterrement plus respectueux de notre planète. Grâce à des matériaux nobles, ces nacelles entièrement organiques se décomposent pour devenir du bois. Cette invention scientifique révolutionnaire nous a été présentée par nos collègues de CNN International. Retour sur une créature différente des autres.

As-tu déjà pensé que lorsque tu meurs, tu peux te transformer en arbre ? Cette idée, qui semble sortir d’un roman de science-fiction, est en fait vraie. Et pour une bonne raison : Les inventeurs ont développé des capsules funéraires entièrement biodégradables et respectueuses de l’environnement. Pour ramener les plantes à la vie, les scientifiques ont eu une idée simple, mais avec une technologie avancée.

Matériaux biodégradables

Saviez-vous que vous pouvez vous reposer confortablement dans un arbre surélevé grâce à cette invention environnementale révolutionnaire ? La raison : Les cercueils traditionnels utilisent généralement des matériaux tels que le bois, le métal, le rembourrage en plastique et le béton pour les tombes renforcées. Ils sont plus courants lors des funérailles classiques. Mais cette fois, ces inventeurs sont révolutionnaires, car Jennifer DeBruyen, une scientifique diplômée en ingénierie des biosystèmes et en sciences naturelles, a eu une idée révolutionnaire. Elle part du constat que beaucoup d’énergie est dépensée pour produire les matériaux à enfouir sous terre. Cette observation l’a conduit à développer l’ascapsule, un moyen d’enterrer les personnes tout en réduisant leur empreinte carbone. Source : CNN word-image-12381

Boîte d’essieu

Bien que le projet soit avant tout scientifique, il a également été soutenu par deux designers – une façon de joindre l’utile à l’agréable. Les designers italiens Raoul Bretzel et Annal Citelli ont baptisé cette invention Capsula Mundi, qui signifie “Capsule de la paix”. Et il porte bien son nom, car il s’agit d’un œuf dont la coquille en plastique biodégradable se décompose réellement. Une fois enterré, cet objet insolite se décompose et, en prime, ses restes nourrissent l’arbre planté au-dessus. Il s’agit d’une nouvelle invention qui révolutionne l’idée de la mort en mettant la nature au premier plan.

Fin du consumérisme

Derrière cette idée révolutionnaire, Bretzel et Citelli confondent la mort avec un consumérisme qui encourage l’augmentation de l’empreinte carbone. Leur objectif ultime est de créer des cimetières bordés d’arbres au lieu de tombes ordinaires. Une vision ? Réduisez les déchets et créez une nouvelle vie avec cette capsule de paix biodégradable de 2003.  L’idée est née lors d’une exposition de design italien à Milan.

Aspect environnemental fort

Selon le scientifique à l’origine de l’invention, c’est une grande compétition que de créer de nouvelles choses, mais le problème est que personne ne se soucie des conséquences futures. Il ajoute : Nous avons commencé à réfléchir à des projets qui pourraient avoir un aspect environnemental […]. Nous n’aimons pas penser que la mort fait partie de la vie.  Pour le designer italien qui a imaginé l’esthétique des œufs enterrés, le problème des enterrements traditionnels est qu’ils sont anaérobies. Et pour une bonne raison : Les restes de l’épave ont été scellés et enterrés sous le cercueil. Une personne créative regrette une destruction incomplète. Une chose est sûre : Si cette innovation révolutionnaire voit le jour, les cimetières pourraient changer du tout au tout.

Invention validée par la jurisprudence

Si ce projet peut aller de l’avant, c’est qu’il bénéficie d’un soutien juridique. C’est ce qu’affirme Kate Kalanick du Green Burial Council, l’organisme nord-américain de certification environnementale du secteur funéraire, qui a vu l’intérêt du public pour les funérailles vertes augmenter au cours des 24 derniers mois. L’organisation se réjouit de la demande accrue des prestataires et de la plus grande sensibilisation du public à cette pratique. Un éveil de la conscience qui conduit à la création d’inventions qui renouvellent l’idée de la mort, comme cet œuf insolite sur lequel dort un arbre, dans lequel l’homme se repose paisiblement.

Previous Post 14 signes avant-coureurs d’une carence en vitamines B12 chez une femme
Next Post Certains hommes se masturbent avec des peaux de banane et cela est déconseillé