La coqueluche est-elle contagieuse ? Pendant combien de temps chez les adultes s’ils sont vaccinés

La coqueluche est-elle contagieuse ? Pendant combien de temps chez les adultes s’ils sont vaccinés.

La coqueluche est un virus difficile à diagnostiquer, car il n’est pas toujours typique. Sa présentation, sa durée de vie, son virulence, sont variables entre les individus. Elle peut se déclarer chez des individus sains, aussi bien que chez des individus ayant déjà été vaccinés. Si elle se déclare chez un individu, on peut espérer le rétablir en 24 h. Si elle se déclare chez un individu non vacciné, elle peut l

La coqueluche est-elle contagieuse ? Pendant combien de temps chez les adultes s’ils sont vaccinés

La coqueluche est une maladie respiratoire causée par une infection bactérienne. Elle touche principalement les nourrissons et les enfants, mais aussi les adultes de tous âges. Reste infectieux pour les personnes non immunes. Aperçu de cette infection des voies respiratoires.

La coqueluche est une maladie contagieuse qui peut être grave chez les nourrissons, les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées. Pour en savoir plus sur cette maladie respiratoire, consultez Healthline. La coqueluche est une maladie bactérienne des voies respiratoires. Source : doctissimo

Qu’est-ce qui cause la coqueluche ?

Selon l’Institut Pasteur, la maladie a longtemps été considérée comme une maladie infantile uniquement, car elle peut être mortelle chez les nourrissons dès l’âge de 6 mois. Cependant, elle peut avoir de graves conséquences pour les personnes de tous âges, notamment les femmes enceintes et les personnes âgées. La coqueluche est une infection respiratoire causée par la bactérie Bordetella pertussis, également connue sous le nom de bacille de Bordetella et de bacille de Gengus. Ces bactéries contiennent de l’oxygène. De cette façon, le microbe propage les toxines spécifiques qui causent la maladie. La coqueluche commence par une période d’incubation de 7 à 14 jours et une période infectieuse de 10 jours. Dans certains cas, les symptômes n’apparaissent que trois semaines plus tard. La coqueluche est causée par la bactérie Bordella pertussis. Source : doctissimo word-image-11562

Quels sont les symptômes ?

Au cours de la première semaine, la personne infectée ne présente aucun symptôme. Il est suivi d’un écoulement nasal qui peut durer plus d’une semaine et se produit généralement sans fièvre ; c’est la phase catarrhale, au cours de laquelle on peut également observer des phénomènes tels que la rhinite ou les éternuements. Ces symptômes sont suivis d’une toux qui devient fréquente et prolongée, surtout la nuit. Des vomissements peuvent survenir sans fièvre ; il s’agit d’une phase paroxystique qui peut durer de une à six semaines. Les petits vaisseaux sanguins autour des yeux peuvent éclater à cause de la toux, et le visage peut devenir rouge ou bleuâtre. A la fin de la crise, le patient respire. Mais la paix peut être bruyante et ressembler au cri d’un coq. La troisième étape (récupération) implique un rétablissement progressif et peut durer de quelques semaines à un mois. Cette maladie peut s’accompagner de complications, à savoir :

  • La pneumonie, qui peut devenir grave et nécessiter une hospitalisation ;
  • Malnutrition et déshydratation en raison de vomissements et de difficultés à manger ;
  • Otite moyenne aiguë ou surinfection broncho-pulmonaire ;
  • Convulsions, qui sont une complication neurologique, surtout chez les jeunes enfants, ou hémorragie intracrânienne ;
  • Décès dans les cas les plus graves, avec insuffisance respiratoire, voire défaillance multiviscérale chez le nourrisson.

La coqueluche est-elle contagieuse ?

La coqueluche reste très contagieuse. Selon l’Inserm, 300 000 enfants meurent de cette maladie chaque année et 40 millions en souffrent dans le monde. En moyenne, une personne infectée peut infecter 15 autres personnes. La coqueluche est contagieuse, surtout aux premiers stades de l’infection. Dès l’apparition des premiers symptômes et pendant les deux premières semaines de toux, une personne peut transmettre la maladie. En fait, l’infection se produit par transmission aérienne, selon un article paru dans la revue Doctissimo, rédigé par le Dr Jacqueline Rossan-Lumboso, médecin de famille, et le Dr Lionel Rossan, pédiatre. Le plus grand risque d’infection est lié à l’excrétion de gouttelettes de salive lors de la toux, surtout dans la phase catarrhale. Dans la phase paroxystique, le risque tend à diminuer, mais il peut durer jusqu’à 3 semaines. Les enfants d’âge préscolaire et scolaire restent une source majeure de pollution. Cependant, les adultes et les personnes âgées peuvent également être sensibles à la maladie, car les symptômes sont souvent légers. Pour poser le diagnostic, les spécialistes s’intéressent généralement à trois critères, basés sur le type de toux, l’évolution de la maladie et la source d’infection. Des radiographies du thorax peuvent être effectuées pour déterminer l’étendue de l’atteinte des voies respiratoires. La bactériologie PCR permet d’identifier l’agent pathogène et de diagnostiquer la coqueluche.

Coqueluche et vaccination

Selon l’Institut Pasteur, les effets de la maladie ont été considérablement réduits dans les pays qui ont opté pour la vaccination universelle des enfants. Pourtant, en 2014, on a recensé 24 millions de cas de coqueluche dans le monde, principalement chez les enfants de moins de 5 ans, et 160 700 décès, selon les estimations annuelles de l’OMS. En France, la vaccination contre la coqueluche est recommandée dès l’âge de 2 mois, en association avec d’autres vaccins contre le tétanos, l’hépatite B, la diphtérie, l’Haemophilus influenzae B et la polio. Les nourrissons sont particulièrement exposés car leur immunité contre la coqueluche est plus faible jusqu’à l’âge de six mois. A l’âge de 6 ans, entre 11 et 13 ans, et à 25 ans, des rafraîchissements sont également nécessaires. Ce vaccin est également recommandé pour tous les adultes qui n’ont pas été vaccinés contre cette maladie respiratoire au cours des dix dernières années. En outre, selon l’Institut Pasteur, les adultes de plus de 25 ans qui n’ont pas été revaccinés peuvent l’être jusqu’à l’âge de 39 ans. En outre, les CDC recommandent aux femmes enceintes de recevoir une vaccination de rappel au cours du troisième trimestre de la grossesse afin de transmettre des anticorps à leur nouveau-né pour le protéger pendant la période précédant la vaccination. Les parents plus âgés, notamment les grands-parents et les frères et sœurs, peuvent transmettre la maladie à l’enfant et doivent être revaccinés. Bien que les adultes et les adolescents puissent contracter la coqueluche avec des symptômes bénins, des complications telles qu’une rupture des vaisseaux sanguins autour des yeux, des côtes cassées ou une pneumonie peuvent survenir.

Puis-je avoir la coqueluche après avoir été vacciné ?

La vaccination contre la coqueluche est recommandée. Source : doctissimo word-image-11563 Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les vaccins contre la coqueluche DTaP et Tdap sont efficaces à 80-90% pour prévenir la maladie, mais ils n’offrent pas une protection à vie. Au cours des deux premières années, le niveau de protection est optimal, mais il diminue avec le temps. Les experts appellent cela un affaiblissement du système immunitaire. Le CDC estime également que les personnes vaccinées qui contractent la coqueluche sont moins susceptibles de contracter une infection grave et que les symptômes ne sont pas aussi sévères. Un enfant vacciné contre la coqueluche est moins susceptible de subir un arrêt respiratoire, une cyanose et des vomissements. La vaccination contre cette maladie respiratoire n’assure pas une protection à vie, c’est-à-dire qu’une infection est toujours possible. Une vaccination de rappel est nécessaire, surtout pour les jeunes enfants, les adolescents et les adultes. Le vaccin Tdap est recommandé pour les enfants âgés de 11 ans et plus, les femmes enceintes au cours de leur troisième trimestre, les travailleurs de la santé et les membres de la famille de jeunes enfants.

Quel est le traitement de la coqueluche ?

Le traitement de cette maladie respiratoire nécessite une prise en charge thérapeutique, qui comprend les éléments suivants :

  • Antibiothérapie, consistant en des antibiotiques tels que les macrolides, les tétracyclines ou le chloramphénicol.
  • Les corticostéroïdes réduisent la gravité de la toux, surtout dans les formes sévères.
  • Une bonne hydratation et une bonne nutrition avec des produits énergétiques.
  • Bon dégagement bronchique avec la physiothérapie respiratoire.
  • L’isolement et le contrôle appropriés du processus de la maladie.

La coqueluche est-elle contagieuse ? Pendant combien de temps chez les adultes s’ils sont vaccinés.. Read more about coqueluche définition and let us know what you think.

Related Tags:

vaccin coqueluchecoqueluche chez l'adultecoqueluche traitementpoliomyélitecoqueluche définitioncoqueluche anglais,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,vaccin coqueluche,coqueluche chez l'adulte,coqueluche traitement,poliomyélite,coqueluche définition,coqueluche anglais,être la coqueluche,coqueluche'' in english

Previous Post Voici comment vous devez utiliser le citron pour éliminer les vergetures blanches sur les fesses
Next Post Le Botox, une nouvelle mode pour agrandir le pénis ?