Les signes qui montrent que vos reins ne fonctionnent pas bien

La plupart des personnes étant en bonne santé, elles n’ont pas trop souvent des problèmes de santé. Mais, il arrive toujours qu’elles soient soumises à des problèmes. Ils peuvent être graves ou non. Et ils peuvent entraîner des conséquences négatives sur leur santé et leur bien-être.

L’appareil urinaire se compose de 4 parties : la vessie, les reins, les uretères et l’urètre. Tous ces organes sont chargés de filtrer les toxines et les déchets du sang, contribuant ainsi à maintenir votre corps en bonne santé. Si l’un de ces organes ne fonctionne pas correctement, divers problèmes de santé peuvent survenir, notamment au niveau de la vessie et des reins. Lorsque ces organes ne fonctionnent pas correctement, uriner peut devenir douloureux ou impossible, et dans certains cas, il est possible que les voies urinaires soient bloquées.

Certains problèmes rénaux peuvent être des signes précurseurs de l’insuffisance rénale chronique (IRC). Il peut se produire des lésions rénales qui s’aggravent avec le temps et peuvent conduire à une insuffisance rénale. Par conséquent, la reconnaissance et le traitement précoces de ces symptômes sont importants pour la prévention de l’IRC.

Outre le risque d’insuffisance rénale, d’autres problèmes rénaux peuvent entraîner une IRC (maladie rénale chronique) s’ils ne sont pas traités. La détection précoce de ces symptômes peut aider à prévenir des complications plus graves. Signes que vos reins ne sont pas en bonne santé – Source : Abeille Star 180

Insuffisance rénale. Qu’est-ce que c’est ?

L’insuffisance rénale survient lorsque la fonction rénale est altérée. Il existe deux types de maladies rénales : l’insuffisance rénale chronique (IRC), qui se développe avec le temps, et l’insuffisance rénale aiguë, qui peut être traitée. Comme le souligne le professeur Marie-Noël Peraldi, néphrologue à l’hôpital Saint-Louis à Paris, l’IRC est un véritable problème de santé publique. La prévalence de cette affection se développe et provoque une complication qui peut entraîner une morbidité élevée. L’insuffisance rénale chronique se caractérise par une diminution de la fonction rénale pendant au moins 3 mois. Elle se distingue également par le taux de filtration glomérulaire (TFG), qui est inférieur à 60 ml/min. Grâce à cet indicateur, le médecin peut évaluer le degré de progression de l’IRC : Précoce, moyen, lourd ou terminal. L’insuffisance rénale aiguë diffère de l’IRC en ce qu’elle est réversible. Cela peut être causé par des facteurs aléatoires, tels que. B. : Anti-inflammatoires non stéroïdiens, déshydratation sévère ou choc.

Symptômes d’une maladie rénale

Comme les maladies rénales se développent lentement et silencieusement, il est important de les détecter et de les prévenir à un stade précoce. Voici des signes d’alerte qui peuvent indiquer le développement d’une maladie rénale chronique. Vous vous sentez souvent fatigué : La fatigue peut résulter d’une mauvaise fonction rénale, qui peut entraîner une accumulation de toxines dans le sang. Cela affectera votre énergie et vous donnera l’impression d’être trop fatigué. Elle peut également résulter d’une anémie (causée par une insuffisance rénale chronique), qui entraîne une diminution de la production de globules rouges, selon Fresenius Kidney Care. Gonflement des mains, des pieds et des jambes : Un gonflement des extrémités inférieures peut survenir lorsque les reins sont incapables d’éliminer l’excès de sodium de l’organisme. C’est ce qu’on appelle le gonflement. Démangeaisons : Les maladies rénales peuvent entraîner un déséquilibre des minéraux et des nutriments dans le sang. Cela peut entraîner une peau sèche et des démangeaisons. Un taux élevé de phosphore dans le sang en est souvent la cause. Lombalgie localisée : Si vous vous étirez ou bougez, vous pouvez ressentir une douleur rénale qui peut durer et s’aggraver avec le temps. Les douleurs dorsales peuvent être causées par des problèmes rénaux. Essoufflement : Si les reins n’excrètent pas suffisamment de liquide, celui-ci peut s’accumuler dans les poumons. Par conséquent, un essoufflement peut survenir. Puffiness autour des yeux : Les lésions rénales peuvent entraîner une perte de protéines dans l’urine. Cela peut provoquer des poches sous les yeux, qui sont un signe précoce de problèmes rénaux. Réduction de l’appétit : Les maladies rénales peuvent provoquer de la fatigue et même une sensation de satiété, car les toxines s’accumulent chez les personnes atteintes d’IRC. Vous ressentez le besoin d’uriner plus souvent que d’habitude : C’est ce qui se produit lorsque les filtres rénaux ne fonctionnent pas correctement. Cependant, elle peut aussi être le signe d’une infection urinaire. Hypertension : La pression artérielle peut augmenter en raison d’une accumulation excessive de sodium et de liquide si les reins ne fonctionnent pas correctement. En outre, la maladie rénale peut s’aggraver avec le temps car l’hypertension artérielle peut endommager les vaisseaux sanguins des reins. En outre, certains aliments ont été associés au développement de l’hypertension. Crampes musculaires : Un excès de calcium, de phosphore et de vitamine D (par exemple, trop peu de calcium ou trop de phosphore) peut provoquer des crampes musculaires. C’est ce qu’on appelle un déséquilibre électrolytique. Votre urine contient du sang et/ou de la mousse : Il y a des protéines dans notre sang. Des reins sains filtrent les déchets et les liquides du sang et retiennent les nutriments vitaux (en particulier les protéines) dans le sang. D’autre part, de l’albumine (protéine) ou du sang peuvent être présents dans l’urine si les filtres rénaux sont touchés. Troubles du sommeil : Si la fonction rénale est altérée, il peut être difficile de s’endormir. D’autre part, il existe un lien entre les maladies rénales chroniques et l’obésité, comme le souligne la Natural Kidney Foundation.

Diagnostic de problèmes rénaux

Les médecins peuvent évaluer l’activité rénale en regardant la quantité de créatinine dans le sang, qui est un marqueur du muscle, selon le magazine Santé. Outre ce test, le calcul du débit de filtration glomérulaire (DFG) est une information importante pour le diagnostic de la pathologie rénale. Comme mentionné ci-dessus, un DFG inférieur à 60 ml/min pendant au moins trois mois est une indication d’IRC. Votre médecin peut également être amené à rechercher des protéines, du sang ou de l’albumine dans votre urine.

Importance d’un traitement précoce

Afin d’éviter ou du moins de retarder un traitement sérieux, comme la dialyse ou la transplantation, il est important de traiter la maladie naissante le plus tôt possible. L’objectif du traitement est de ralentir la progression de la maladie jusqu’au stade final. Ces traitements sont adaptés aux patients hypertendus et diabétiques. Les experts insistent donc sur l’importance d’un test annuel de créatinine et de microalbuminurie pour les premiers et d’un test de créatinine et de protéinurie pour les seconds. En outre, le taux de créatinine devrait être mesuré chez toutes les personnes de plus de 60 ans, comme le recommande Alain Troillet, président de l’Association française du Rein. Il est également important d’éviter certaines habitudes qui peuvent endommager les reins.

Traitement

Bien qu’il n’existe pas de remède à l’IRC, un suivi régulier des patients est nécessaire. Le traitement de l’IRC repose sur la détermination de la cause de la défaillance, puis sur la prescription d’un traitement adapté à la personne. Selon la néphrologue Marie-Noëlle Peraldi, la dialyse sera nécessaire si la maladie est particulièrement avancée. Ce traitement vise à purifier le sang sur une plus longue période. En outre, dans certains cas, une transplantation rénale peut être envisagée. Plus précisément, comme le souligne le spécialiste, lorsque la maladie atteint ce stade, il existe trois options : Hémodialyse, dialyse péritonéale et transplantation rénale. L’hémodialyse, communément appelée dialyse, est la méthode la plus courante pour purifier le sang et éliminer les déchets de l’organisme. La dialyse péritonéale est différente de l’hémodialyse. Le cathéter remplit et vide la cavité abdominale et le sang est drainé à travers une membrane naturelle, le péritoine. Enfin, la transplantation rénale, bien qu’étant une solution radicale, reste le meilleur traitement de l’insuffisance rénale chronique, comme le note un néphrologue. En fait, le taux de réussite annuel est de 95 %.

Related Tags:

maladie des reins symptômesproblème de rein symptômeles différentes maladies des reinscancer du rein symptômesremede naturel pour insuffisance rénalemal aux reins symptomes chez l'homme,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,maladie des reins symptômes,problème de rein symptôme,comment savoir si on a un problème de rein,les différentes maladies des reins,cancer du rein symptômes,remede naturel pour insuffisance rénale,mal aux reins symptomes chez l'homme,pierre aux reins traitement naturel

Previous Post Comment enlever les cicatrices d’acné naturellement
Next Post Faussement accusé d’avoir violé une jeune fille, un adolescent de 17 ans a fini par se suicider