Pourquoi le sexe peut être douloureux ?

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

This text is sensitive. Try generating new copy.

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Les rapports sexuels douloureux sont souvent une raison d’aller chez le médecin. Pour les hommes comme pour les femmes, les rapports sexuels ne sont parfois plus agréables car l’inconfort peut gâcher les rapports et les rendre désagréables.

La dyspareunie, caractérisée par des douleurs pendant les rapports sexuels, est inconfortable, voire handicapante, et peut avoir plusieurs causes. Explorons avec le Dr Pascal de Sutter, sexologue, les raisons qui peuvent provoquer cet inconfort. Les rapports sexuels peuvent parfois être douloureux. Source : l’Express word-image-7762

Quand les rapports sexuels sont douloureux pour les femmes

Certaines femmes ont des douleurs pendant les rapports sexuels et ne le signalent pas à leur partenaire ou à leur gynécologue. Ils l’attribuent souvent au célèbre qui passera. Parfois, elle ne disparaît tout simplement pas, et cette douleur qui survient pendant les rapports sexuels peut vous amener à abandonner toute relation sexuelle, à perdre votre désir et votre libido.

La dyspareunie peut avoir plusieurs causes

Cette douleur peut survenir lors de la stimulation des organes génitaux tels que la vulve, le clitoris et lors de la pénétration, explique le Dr Pascal de Sutter. La dyspareunie peut être superficielle, ce qui se produit à l’entrée du vagin, ou profonde, ce qui se produit lors de la pénétration à l’intérieur du vagin. Sensations de brûlure, de frottement douloureux ou de piqûre, la douleur se décline sous de nombreuses formes et lorsqu’elle prend le pas sur le plaisir, la femme coupe tout rapport sexuel qui devient insupportable, explique un sexologue. Si la douleur est persistante et non épisodique, cela doit être un signe d’alerte. Si la dyspareunie survient après un accouchement, un stress ou une infection vaginale, etc., le spécialiste précise qu’elle peut être de courte durée. Toutefois, s’il persiste pendant une longue période, il faut consulter car il peut s’agir d’un problème médical. Bien que la plupart des gens pensent que la dyspareunie a une origine psychologique, elle peut souvent avoir une cause médicale, explique un sexologue. Il ajoute que la communauté médicale sous-estime cette affection et la diagnostique à tort comme une maladie mentale alors qu’un examen vaginal ne révèle rien à l’œil nu. Diana Vinaver, gynécologue psychosomaticienne, explique que la dyspareunie peut être profonde en cas d’endométriose, de malformations vaginales, d’inflammation des trompes de Fallope, de kystes ovariens, d’infections vulvaires, de vulvovaginites (infections vaginales) ou de mycoses. Dans ces cas, on observe des démangeaisons, une sensation de brûlure et une sécheresse vaginale. Il existe d’autres raisons pour lesquelles vous pouvez avoir des douleurs pendant les rapports sexuels :

– Vagin non lubrifié

De nombreuses femmes connaissent un manque de lubrification à un moment donné de leur vie. La cause peut être l’allaitement, l’accouchement ou la ménopause. Cette dernière entraîne une sécheresse vaginale, qui est due à des déséquilibres hormonaux. Diana Vinaver tente de rassurer les femmes qui doivent faire face à un problème hormonal pendant cette période sensible qui entraîne un problème mécanique. La sécheresse vaginale peut être traitée avec des médicaments, notamment des ovules, qui renforcent la muqueuse vaginale. Les lubrifiants sont également un remède efficace contre cet inconfort qui gâche le plaisir sexuel.

– pas de prétraitement

Lorsque les préliminaires sont bâclés, les rapports sexuels peuvent être douloureux pour les femmes, ce qui entraîne des rapports inconfortables et, dans certains cas, insupportables. Une excitation minimale est nécessaire pour se préparer à l’intimité et à une meilleure pénétration. Dans ce contexte, Pascal Sutter souligne l’importance d’une préparation préalable. Le corps d’une femme a besoin d’être stimulé pour être excité. Les erreurs sont souvent commises au moment crucial. À cet égard, le spécialiste ajoute que ce n’est pas seulement la pénétration qui donne du plaisir, mais aussi la rotation du pénis dans le vagin.

– allergie à certaines substances

Certaines allergies peuvent survenir lors de l’utilisation de lubrifiants, de jouets sexuels ou de préservatifs. Pour cela, il est recommandé d’utiliser des lubrifiants à base d’eau ou de silicone qui humidifient le vagin sans coller et qui peuvent être utilisés avec des préservatifs. Les lubrifiants à base de vaseline sont à éviter car ils peuvent provoquer une irritation des muqueuses.

– maladie psychosomatique

Outre les raisons médicales, certaines femmes peuvent également souffrir de douleurs psychosomatiques. Selon Diane Vinaver, certaines personnes ressentent des douleurs abdominales, dorsales ou génitales lorsqu’elles sont stressées. Dans certains cas, les femmes souffrent de vaginisme, un trouble mental ou physique qui affecte directement leur vie sexuelle. Les muscles des parois vaginales se resserrent, rendant les rapports sexuels douloureux et la pénétration impossible. Le spécialiste ajoute que certaines femmes ont une phobie de la pénétration et craignent la douleur, ce qui entraîne un vaginisme. Les infections des voies urinaires ou les changements hormonaux peuvent également être à l’origine de cette affection.

– relations sexuelles séparées

Lorsque les rapports sexuels sont pratiqués régulièrement, ils permettent d’éviter les douleurs lors de la pénétration. Cependant, si vous attendez longtemps avant d’avoir des rapports sexuels, notamment pendant la ménopause, vous pouvez souffrir de dyspareunie, qui rend la pénétration vaginale douloureuse, voire impossible.

Et les douleurs sexuelles masculines ?

Les hommes peuvent aussi avoir des rapports sexuels douloureux. Source : Magazine féminin word-image-7763 La douleur pendant les rapports sexuels n’est pas l’apanage des femmes. Les hommes peuvent aussi en souffrir. Au niveau du pénis, les testicules …. Ils sont dus à plusieurs facteurs. Le Dr Vincent Hupertan, urologue et sexologue à Paris, explique que la douleur chez les hommes peut être liée à l’érection et à l’éjaculation.

Monté

– La maladie de Lapeyronie ou courbure du pénis est la plus courante et se caractérise par une déviation du pénis pendant l’érection. À cet égard, l’urologue précise que non seulement la pénétration est douloureuse, mais aussi l’érection elle-même. – Le priapisme est une érection soutenue qui peut durer plus de 4 heures sans stimulation sexuelle. Une action immédiate est nécessaire pour éviter des dommages permanents.

Avant l’éjaculation

– Les inflammations de la prostate et des canaux déférents provoquent généralement des douleurs lors de l’éjaculation. Cette affection peut être causée par une infection de la prostate, un examen bactériologique est donc nécessaire. – Le phimosis se caractérise par une douleur à l’extrémité du pénis, dans la zone du gland et du prépuce. Le phimosis peut être congénital et disparaître, mais il peut aussi être causé par le diabète ou des lésions sclérosantes.

Dans le pénis

Une mini thrombose veineuse peut provoquer des douleurs chez les hommes. Bien que cette affection soit rare, elle touche généralement les hommes qui ont une vie sexuelle solitaire et se masturbent de manière excessive, explique un sexologue.

Dans le testicule

Les douleurs aux testicules sont un motif de consultation fréquent. Qu’elle soit aiguë ou chronique, elle ne doit pas être prise à la légère. Il s’agit notamment de la torsion testiculaire, où le sang n’atteint pas le testicule, de la torsion hydatique testiculaire, de l’infection testiculaire ou du traumatisme testiculaire. Cependant, la douleur peut être chronique et est souvent causée par des veines dilatées dans le testicule, explique le Dr Vincent Upertan.

Quelles sont les solutions pour une sexualité plus heureuse ?

Les femmes hésitent souvent à consulter un spécialiste si ces douleurs surviennent pendant les rapports sexuels. Pourtant, la dyspareunie devrait être un motif sérieux de consultation, qu’elle soit superficielle ou profonde, explique June Pla dans son livre Jouissance Club. Un changement de contraception, tel que. Par exemple, le fait de prendre la pilule ou de retirer le stérilet peut faire disparaître la douleur. L’auteur suggère également le recours à des thérapies alternatives telles que l’ostéothérapie, la physiothérapie, l’acupuncture et d’autres… La communication avec le partenaire peut également améliorer l’état de la femme en identifiant les causes du problème. Ce dernier peut se sentir mal à l’aise pendant l’acte ; il pourra réguler ses gestes et être plus attentif aux besoins de son partenaire. June Pla recommande vivement d’écouter son corps et de ne jamais se forcer à avoir des rapports sexuels douloureux, car vous risquez d’exacerber le problème et de mettre votre bien-être en danger.Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.. Read more about dyspareunie and let us know what you think.

Frequently Asked Questions

Pourquoi ma copine a mal pendant l’acte ?

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie. Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Pourquoi ça fait mal quand j’ai des rapports ?

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie. Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Related Tags:

mal quand il va trop profonddouleur diffuse dans la vergedyspareuniedouleur verge au reposdouleurs pendant l'actedouleur apres rapport chez l'homme,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,mal quand il va trop profond,douleur diffuse dans la verge,comment ne plus avoir mal pendant les rapports,dyspareunie,douleur bas-ventre pendant rapport profond,douleur verge au repos,douleurs pendant l'acte,douleur apres rapport chez l'homme

Previous Post Douleurs aux mains et picotements, pourquoi cela se produit-il ?
Next Post Pourquoi les préliminaires sont indispensables avant d’avoir des relations sexuelles ?