Pourquoi les gens ont moins de temps pour faire l’amour ?

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

Ce texte est sensible. Essayez de générer une nouvelle copie.

This text is sensitive. Try generating new copy.

Il arrive que l’activité sexuelle soit affectée par des facteurs externes perturbateurs. Mindfulness, coordination des horaires, logistique du coït….L’intimité peut souffrir d’un certain nombre de troubles qui empêchent de passer du temps au lit. Et la situation est loin d’être un cas isolé. Nous vous en dirons plus.

Impuissance, dysfonctionnement érectile, sécheresse vaginale, frigidité, absence d’orgasme, éjaculation précoce….. Les dysfonctionnements sexuels ne sont pas toujours la cause d’une baisse de libido. Les mécanismes impliqués sont souvent psychologiques ou liés aux habitudes que nous adoptons au quotidien et qui influencent la réponse sexuelle à la stimulation.

Pourquoi avons-nous moins de temps pour le sexe ?

Dans sa réponse à cette question, Laura Beltrán, sexologue et psychologue, souligne que l’un des premiers facteurs pouvant influencer le comportement sexuel est celui des enfants. En ce qui concerne la vie de couple, la grossesse et l’accouchement, l’expert note que le rythme de vie affecte souvent le sens du sexe et conduit les parents à négliger leur sexualité. La raison la plus courante pour laquelle les couples ne font pas l’amour est la fatigue. Il faut avoir de l’énergie pour faire l’amour, dit le Dr Beltran. Ainsi, le maintien d’une relation amoureuse et d’une vie sexuelle active est synonyme d’une meilleure qualité de vie. Il souligne également la nécessité d’accepter la nature cyclique des relations physiques, en particulier après la naissance. Votre conseil ? Planifiez votre temps pour être avec quelqu’un d’autre sans vous concentrer sur le côté sexuel. La tendresse, la sensualité et l’érotisme passent avant la sexualité, dit-il. Par conséquent, la sensation de plaisir ou d’excitation intense ne se limite pas à la pénétration et au plaisir. Temps passé en ligne – Source : Météo

Démocratisation des téléphones intelligents et de l’accès à Internet

Le professeur de psychologie Jean Twenge, cité par le magazine Time, a mené une étude américaine sur le sujet et a constaté qu’en plus des facteurs régulièrement cités comme le célibat, l’accès aux divertissements est l’une des raisons qui peuvent influer sur le temps consacré au sexe. En particulier, l’accès à l’internet offre une plateforme pour un contenu illimité qui peut détourner l’attention sexuelle d’autres intérêts. Ce point de vue est partagé par le Dr Lori Brotto, sexologue et professeur d’obstétrique à l’université de Colombie-Britannique. Elle pense que la technologie dans la chambre à coucher, à moins qu’il ne s’agisse d’une technologie stimulant l’excitation, peut être un obstacle sérieux à l’excitation sexuelle qui est vraiment nécessaire au désir. Une enquête menée auprès de 1 000 Américains a révélé que près de 40 % des participants se couchent avec un appareil connecté à l’internet. Près de 60% le feuillettent au lit, et 24% s’endorment pendant cette activité. En France, une enquête Deloitte de 2015 a révélé que 39 % des jeunes de 18 à 24 ans utilisent leur téléphone pendant moins de 5 minutes avant d’aller se coucher. Selon L’Obs, ce pourcentage était de 18% lorsque l’âge n’était pas un critère et passerait à 23% un an plus tard.

Conséquences de la pornographie banalisée

En 2019, nos confrères du Parisien ont rapporté que le sexe chez les jeunes adultes a diminué. L’un des facteurs est l’influence de la pornographie. Les gynécologues mettent en garde contre les conséquences de telles performances sexuelles, soulignant que la réussite est valorisée au détriment de la spontanéité. Le résultat : Les jeunes femmes perdent tout intérêt pour le sexe. Cette tendance n’est pas propre à la France, car au pays de l’oncle Sam, les données de l’Institut d’enquête sociale générale montrent que 23 % des participants âgés de 18 à 29 ans n’ont pas eu de relations sexuelles en 2018, contre 8 % dix ans plus tôt. Une enquête Ifop commandée par la Men’s Health Platform a également révélé une augmentation des troubles de l’érection chez les moins de 30 ans. Ces derniers sont plus susceptibles de résoudre le problème eux-mêmes que de recourir à une thérapie. Viagra, alcool, drogues ou aphrodisiaques, seuls 5% iraient voir un sexologue. En outre, le pourcentage de victimes de troubles de l’attraction âgées de moins de 35 ans est nettement plus élevé que la moyenne (33 %) chez les hommes qui regardent quotidiennement des vidéos pornographiques (55 %), selon l’étude. Genre en déclin – Source : Tous les zoomers word-image-11002

L’équilibre entre les sexes dans les médias

Selon Maris Jaspar, auteur de Sociologie des comportements sexuels, trop de sexe tue le sexe. Publicités, vidéos… l’acte charnel semble avoir pris une place importante dans la société moderne. Mais le désir de maintenir une relation physique est soumis à un paradoxe. Selon l’expert, la démocratisation du sexe ne conduit pas nécessairement à des pratiques plus débauchées. Les années 1980 ont été caractérisées par l’hyper-sexualisation de la société. Mais comme pour tout phénomène social, il existe des mécanismes de rétroaction cyclique, explique-t-il. L’importance du choix est désormais plus importante que le plaisir d’avoir un partenaire sexuel. Ce point de vue est partagé par Jeanine Mossus-Lavaux, auteur de La Vie sexuelle en France, qui souligne l’importance de l’indépendance et de l’autonomie. Quand je veux, je veux. Si je ne veux pas, je ne veux pas, dit-il. Le vieux schéma consistant à avoir des relations sexuelles sans vouloir satisfaire le partenaire appartient donc au passé chez les jeunes et laisse place à des pratiques plus diversifiées.

La fréquence ne reflète pas la qualité de la vie sexuelle

L’auteur et sexologue Marty Klein, cité par le magazine Time, met en garde contre l’utilisation du sexe comme outil pour juger de la qualité de sa vie sexuelle. Contrairement à la croyance populaire, le fait de compter le nombre d’actes sexuels ne permet pas de connaître le degré de satisfaction sexuelle d’un couple. Les gens viennent à mon bureau et demandent : Dites-moi combien de fois les gens ont des liaisons, mais je n’en ai pas, dit le docteur. Et pour cause, car un manque de libido ou de rapports sexuels fréquents a souvent des raisons légitimes, comme le surmenage, les soins aux enfants ou les responsabilités quotidiennes, ajoute-t-elle. En fait, une diminution ou une perte de libido chez les femmes ou leurs homologues masculins n’est pas rare lorsque les tâches et les responsabilités prennent le dessus. La satisfaction sexuelle devient plus difficile, de même que l’absence ou la perte de désir. Pour avoir des rapports sexuels réguliers, vous devez être capable de susciter le désir et d’améliorer votre attitude à l’égard du sexe, mais ce n’est pas tout. Il est important de comprendre que la fréquence n’est pas le seul indicateur de l’harmonie sexuelle, bien au contraire. Il peut être beaucoup plus satisfaisant de faire l’amour aussi souvent que vous le souhaitez dans votre relation et d’en profiter réellement. Les sentiments des deux partenaires constituent un autre facteur crucial. Le sexe est-il amusant ? Les fantasmes sont-ils soutenus ? Sommes-nous satisfaits du travail préparatoire ? Il y a tellement d’aspects érotiques qui doivent être analysés ensemble pour satisfaire pleinement la relation conjugale et l’acte d’amour. Si un couple a des désaccords sur les pratiques sexuelles ou si un manque de libido conduit à l’abstinence, en parler ensemble est une étape importante. Si la communication ne se passe pas bien, une consultation avec un thérapeute de couple ou une sexothérapie pour les problèmes sexuels peut vous aider à trouver de nouvelles alternatives, à libérer les sentiments négatifs et à accroître la satisfaction.

Related Tags:

est il bon de faire l'amour tous les jourstrop faire l'amour conséquencescombien de temps un homme peut il tenir sans faire l'amour8 signes qui montrent qu une femme n a pas fait l amour depuis longtemps,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,combien de temps un homme peut il tenir sans faire l'amour,8 signes qui montrent qu une femme n a pas fait l amour depuis longtemps,est il bon de faire l'amour tous les jours,trop faire l'amour conséquences

Previous Post « J’ai fait l’amour 24 heures après mon accouchement parce que mon homme est le meilleur amant du pays »
Next Post Comment apprendre à un enfant que personne ne peut toucher son corps