Remèdes naturels pour soulager la douleur sciatique avant qu’elle ne devienne invalidante

La sciatique, une maladie musculaire qui affecte l’ensemble des muscles du dos, est une maladie invalidante qui touche aujourd’hui 4 millions de personnes. Elle peut être traitée par l’ostéopathe, mais les traitements adoptés sont souvent inefficaces.

Une position debout ou assise prolongée peut déclencher des crises de douleur à l’arrière de la tête (scoliose), qui vous donnent des vertiges et des nausées. Le séjour au lit peut également être difficile, et vous pensez d’abord que vous avez un rhume. Mais après quelques jours, vous réalisez que la douleur est devenue chronique. Dans certains cas, la douleur est si intense qu’elle interfère avec votre mode de vie.

En raison de la douleur et de l’inconfort chroniques qu’elle provoque, la sciatique peut gravement entraver les activités quotidiennes. Elle se caractérise également par une raideur de la colonne vertébrale et peut rapidement s’aggraver si elle n’est pas traitée. En plus du traitement médical conventionnel, il existe des moyens alternatifs pour soulager les symptômes. A la recherche de solutions naturelles

On parle de sciatique lorsque le mal de dos est causé par un problème au niveau du nerf sciatique. Zone désignant le grand nerf qui va du bas du dos à l’arrière de chaque jambe. Une pression ou un traumatisme peut provoquer une douleur atroce qui s’étend à la cuisse, à la jambe et à la fesse. En plus des médicaments, il existe plusieurs options naturelles que vous pouvez envisager pour soulager cette gêne physique. Apprenez-en plus sur la sciatique et les alternatives naturelles pour soulager cette douleur grave avant qu’elle ne continue à affecter votre vie quotidienne. La douleur de la sciatique peut conduire à l’invalidité – Source : Bienestar 180

Quelles sont les causes de la sciatique ?

Selon le Dr Jennifer Robinson, rédactrice médicale de WebMD, plusieurs causes peuvent être à l’origine de la douleur sciatique :

1. Hernie

Comme le note le médecin, une hernie discale est la cause la plus fréquente de cette douleur atroce. Les disques intervertébraux peuvent s’affaiblir au fil des ans, ce qui les rend plus sensibles aux blessures. Il peut également arriver que le centre gélatineux du disque exerce une pression sur les racines du nerf sciatique.

2. Sténose

Le canal rachidien peut se rétrécir en raison de l’usure naturelle des vertèbres. Ce rétrécissement, appelé sténose lombaire, exerce une pression sur les vertèbres du nerf sciatique. La sténose spinale est plus fréquente chez les adultes de plus de 60 ans.

3. Tumeur de la colonne vertébrale

La douleur peut être due à une tumeur qui s’est formée dans la moelle épinière ou le nerf sciatique. En conséquence, la tumeur exerce une pression sur les nerfs qui sortent de la moelle épinière. Toutefois, il s’agit d’un événement rare.

4. Syndrome de Pyriformis

C’est un muscle qui s’étend du bassin du sacrum au haut de la cuisse. Le nerf sciatique peut être comprimé si le piriforme est spasmodique, ce qui peut provoquer des douleurs à la hanche. Elle est souvent confondue avec la sciatique et est plus fréquente chez les femmes.

5. Sacroiliite

La sacroiliite, caractérisée par une inflammation des articulations, est une affection qui peut toucher une ou deux articulations sacro-iliaques du bassin. Elles peuvent provoquer des douleurs dans les fesses, les jambes ou le bas du dos. Cette affection peut être causée par une blessure, une grossesse, une infection ou une arthrite. De plus, cette douleur peut s’accentuer en cas de station debout prolongée ou de montée d’escaliers.

6. Traumatisme ou infection

Le nerf sciatique peut être endommagé ou pincé par une inflammation musculaire, une blessure ou une infection. Les complications qui peuvent survenir, telles que. Par exemple, dans le cas d’une fracture qui provoquera des symptômes de sciatique. La douleur de la sciatique peut être localisée dans la hanche et la jambe , source : Bienestar 180 word-image-7136 La douleur de la sciatique peut être d’autant plus désagréable qu’elle peut être déclenchée par des gestes quotidiens comme rester assis longtemps, rire, tousser ou éternuer.  L’affection peut se manifester par une douleur légère ou une sensation de brûlure ou de picotement. En outre, le patient peut ressentir une faiblesse musculaire, des picotements dans les pieds ou les jambes, ou un engourdissement. En règle générale, la douleur commence dans la fesse ou le bas du dos et s’étend à la cuisse, aux mollets et au pied. La douleur de la sciatique ne doit pas être confondue avec le mal de dos, qui est généralement le résultat d’une forte tension sur les muscles du bas du dos. Pour mieux définir la douleur de la sciatique, comparez-la à une crampe qui peut durer plusieurs jours. Au cours de la consultation médicale, le médecin posera au patient des questions spécifiques pour identifier le problème. Ce faisant, il tentera de localiser la douleur, de vérifier les circonstances dans lesquelles elle est apparue et de déterminer ce qui a pu aggraver ou améliorer l’état du patient. Un examen clinique est ensuite effectué pour déterminer la zone de douleur initiale et son évolution. En cas de suspicion d’infection ou de tumeur, des examens (scanner, radiologie ou IRM) peuvent être utiles, comme le souligne le professeur Alet Perdrieger, chef du service de rhumatologie du CHU de Rennes.

3 Remèdes à base de plantes pour les douleurs de la hanche

Les remèdes suivants vous aideront à soulager cette terrible douleur. S’ils peuvent être efficaces, ils ne doivent pas remplacer une visite chez le médecin. Huiles essentielles – Source : Une santé supérieure word-image-7137

1. Remède aux huiles essentielles

Les huiles suivantes contiennent des propriétés qui peuvent contrer la douleur et l’inflammation. Ils peuvent donc être de bons alliés dans la lutte contre les douleurs de la sciatique, affirme Isabelle Pacioni, spécialiste en aromathérapie. Pour préparer ce remède, vous avez besoin de :

  • 10 druppels arnica olie
  • 2 druppels kamfer en rozemarijn etherische olie
  • 2 druppels kamperfoelie essentiële olie

Ce mélange d’huiles peut être utilisé dans un massage de longue durée à une fréquence de 3 fois par jour. Millepertuis – Source : Oreca word-image-7138

2. Millepertuis thé

Le millepertuis peut également être une alternative efficace s’il n’interfère pas avec les médicaments. Selon Thierry Thevenin, expert en phytothérapie biologique, vous pouvez soulager la sciatique en mélangeant du millepertuis et de la prêle sous forme de thé. Toutefois, il est conseillé de demander l’avis de votre médecin. L’herboriste vous invite également à vérifier au préalable que la tisane et le traitement que vous prenez sont compatibles.

3. Bain sans douleur

Thérapie par la chaleur pour les douleurs musculaires – Source : Oreca word-image-7139 Une autre forme de traitement naturel, comme. B. Les bains antidouleur peuvent être tout aussi efficaces que les plantes. Isabelle Pacchioni explique comment préparer un bain antalgique à l’huile essentielle de genévrier. Vous devez

  • 10 druppels jeneverbes etherische olie
  • 1 cuillère à soupe de base de bain neutre

Versez l’huile essentielle dans une base neutre et mélangez-la à l’eau du bain. Restez dans le bain pendant au moins 20 minutes pour profiter des bienfaits de ce produit.

Autres traitements naturels de la sciatique

Il existe peu de preuves scientifiques de l’efficacité de la médecine alternative dans le traitement de cette affection. Cependant, il existe certaines méthodes qui peuvent contribuer à l’atténuer, notamment le yoga, les exercices doux, les compresses chaudes et froides, etc. Certaines thérapies alternatives peuvent également contribuer à soulager la douleur de la sciatique. Certains des plus efficaces sont :

Acupuncture

Une étude publiée dans le Journal of Traditional Chinese Medicine suggère que les symptômes de la sciatique peuvent être réduits par l’acupuncture, une médecine traditionnelle chinoise. Les chercheurs ont notamment noté une amélioration de la tolérance à la douleur et des symptômes cliniques.

Massothérapie

Selon une petite étude réalisée en 2008, le fait de masser certaines zones peut contribuer à améliorer le mouvement tout en réduisant la douleur. Cette thérapie, qui cible le bassin, les hanches, les jambes et le bas de la colonne vertébrale, s’est avérée bénéfique pour soulager les symptômes de la sciatique. Attention : Ces remèdes ne remplacent pas la consultation de votre médecin. Consultez toujours un médecin avant d’utiliser une solution naturelle.

Related Tags:

inflammation genou traitement naturelcombien de temps dure une sciatiqueposition pour soulager sciatiquesciatique position sommeilexercice pour soulager une sciatiquedouleur sciatique hanche,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,remède de grand-mère contre le nerf sciatique,douleurs neuropathiques traitement naturel,inflammation genou traitement naturel,combien de temps dure une sciatique,position pour soulager sciatique,sciatique position sommeil,exercice pour soulager une sciatique,douleur sciatique hanche

Previous Post Après avoir avalé 54 aimants pour devenir magnétique, un ado subit une intervention chirurgicale
Next Post 8 techniques de massages pour diminuer le stress et l’épuisement