Un père donne son bébé à l’adoption et découvre 24 ans plus tard que son enfant a toujours vécu près de lui

Jean-Pierre, 41 ans, vient de découvrir que son adorable petit garçon de deux mois, qu’il a laissé à l’adoption 24 ans auparavant, est toujours vivant dans un hôpital pour enfants à une centaine de mètres de son domicile.

C’est le parcours étonnant d’un père qui a découvert, après 24 ans, que son enfant avait toujours vécu près de chez lui . Au début des années 90, Stuart Horner, un père de famille d’Inverness en Ecosse, a décidé de donner son bébé à l’adoption. Mais 24 ans plus tard, l’homme a découvert que son fils, qui a eu son enfant à 17 ans, a toujours habité à seulement quelques kilomè

En 1993, Joachim Nielsen, un étudiant danois de 22 ans, se sépare de son bébé, qu’il a prénommé Jakob. Il estime qu’il ne peut pas vivre avec la personne qui l’a mise enceinte et il donne son fils à adopter. L’enfant est placé en Suède, et l’information se trouve dans une base de données d’adoption internationale.

Will Russell était un jeune homme sur le point de devenir père. Sous l’emprise de l’alcoolisme, il décide de faire adopter son enfant car il se sent incapable d’assumer ses responsabilités de père. Plusieurs années plus tard, Will est capable de changer sa vie. Il est devenu ministre et regrette d’avoir laissé sa petite fille derrière lui. Par chance, il parvient à la contacter. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est qu’elle était là pour lui depuis des mois. Regardez cette histoire touchante de Fox News.

Certaines personnes croient au destin, d’autres non. Mais si vous demandez à Will Russell ou Amy Roberson, leur réponse sera probablement oui. Séparés à la naissance d’Amy, ils se retrouvent 24 ans plus tard et réalisent qu’ils n’étaient séparés que de quelques mètres. Découvrez cette histoire digne du scénario d’un film hollywoodien. Source : Dailymail word-image-8030

Expiation et grande repentance humaine

Cette histoire commence au début des années 1990. Will Russell est alcoolique et sa vie est bouleversée. Elle ne peut pas élever sa fille et la donne en adoption. Ce n’est qu’après quelques années qu’il s’est remis et a décidé d’arrêter de boire. Un homme à la vie chaotique change complètement, trouve la foi et devient pasteur. Mais cela ne l’empêche pas de ressentir un profond chagrin : Il regrette sa décision d’abandonner le bébé. Après 24 ans, il ne peut s’empêcher de penser qu’il ne la retrouvera jamais, mais il garde espoir. Au même moment, Will décide de se porter volontaire pour une bonne cause, la Mission de sauvetage de Phoenix. Source : Dailymail word-image-8031

Bonheur

Amy Roberson, quant à elle, est maintenant une jeune femme de 24 ans. Il veut aussi rencontrer son père biologique pour la première fois. Après plusieurs tentatives, elle parvient à contacter l’un de ses frères, qui lui donne le numéro de téléphone de son père. Elle l’appelle et le lendemain matin, les deux se rencontrent. Source : Dailymail word-image-8032 La rencontre a été chaleureuse et émouvante et a finalement marqué les retrouvailles tant attendues du père et de la fille. Après avoir discuté toute la matinée, ils se disent au revoir et vont travailler. Source : Dailymail word-image-8033 À ce moment-là, ils réalisent qu’ils vont tous deux au même endroit. Will et Amy sont choqués : Ils ont travaillé côte à côte pendant des années sans le savoir. Amy Roberson est également bénévole à la Phoenix Rescue Mission. Source : Dailymail word-image-8034 Quelques mois après leurs retrouvailles, Amy veut célébrer sa première fête des pères avec Will. Après des années de regrets et de prières, le père et la fille ont finalement été réunis. Source : Dailymail word-image-8035

Savoir d’où l’on vient

Partout dans le monde et pour les raisons les plus diverses, des enfants sont confiés aux soins d’agences d’adoption. En vieillissant, les parents peuvent avoir du mal à trouver leur propre identité. Comme l’expliquent nos collègues du Monde, plus on vieillit, plus la question de la connaissance de nos origines devient urgente. Elle est censée s’aggraver face à certaines circonstances importantes de la vie. Il s’agit notamment d’un décès, de la naissance d’un enfant, d’une rupture amoureuse ou de revers professionnels. Mais il est important de ne pas stigmatiser les adoptés, affirme la psychologue Diane Drori. Pour le spécialiste et co-auteur du Complexe de Moïse. Des mots d’adultes adoptés qui grandissent. S’ils ont pu survivre à l’épreuve de l’adoption, c’est parce qu’ils ont en eux une incroyable force de vie. Nous devons leur faire confiance et ne pas devenir leurs victimes. Et n’attribuez pas toutes les difficultés qu’ils rencontrent à l’adoption.Un père donne son bébé à l’adoption et découvre 24 ans plus tard que son enfant a toujours vécu près de lui.. Read more about nationalité française par adoption and let us know what you think.

Related Tags:

l'adoption texte argumentatifpsychologie d'une personne adoptéadoption simple majeurnationalité française par adoptionadoption plénièreadoption france,People also search for,Privacy settings,How Search works,Plenary adoption,Adoption plénière,l'adoption texte argumentatif,psychologie d'une personne adopté,adoption simple majeur,nationalité française par adoption,adoption france,adoption en france prix,un petit texte argumentatif sur l'adoption

Previous Post Un couple qui a été surpris en plein ébats sexuels dans les toilettes d’un bar a été puni par la police
Next Post Que se passe t’il dans les derniers moments de vie d’un animal ?