Voici comment préparer une crème solaire pour protéger la peau du soleil

Pour protéger sa peau du soleil, il est recommandé d’utiliser une crème solaire protectrice. Il existe plusieurs types. Certains sont lourds et peuvent endommager la peau; d’autres sont trop épais ou trop moelleux et ne sont pas efficaces. La bonne crème solaire , elle, est facile à mettre et à retirer de la peau et protège efficacement contre les rayons du soleil. Elle permet de maintenir la peau au sec et d’entretenir la beauté du teint.

A crème solaire est un produit de beauté qui sert à protéger la peau du soleil. Elle est très efficace contre les rayures, les brûlures et contre les rides. Mais qui l’utilise ? En France, les hommes sont les plus nombreux à en utiliser. Mais, qui utilise réellement cette crème ? Et quelle est la composition des crèmes solaires ?

Corps propre

Saviez-vous que la peau est considérée comme un organe à part entière ? Il s’agit de la partie la plus lourde du corps, pesant plus de 2 kilogrammes. En surface, la peau est constituée d’une fine couche de cellules kératiniques résistantes qui forment un type de peau appelé stratum corneum. Cette couche, qui est adoucie par les huiles sécrétées par nos glandes sébacées, fournit la protection nécessaire contre les influences extérieures. Au-dessus, une flore bénéfique complexe prospère, vivant en symbiose avec son hôte.

Ensuite, nous traversons couche par couche l’épiderme, le derme et le sous-cutané, pour atteindre enfin les vaisseaux sanguins, les capillaires et les vaisseaux lymphatiques – la grande voie d’eau du corps pour nourrir et nettoyer la peau en profondeur.

La mélanine, le pigment produit par les mélanocytes, protège notre peau des rayons UV et est responsable du bronzage tant convoité les jours de grande chaleur.

Multifonctionnalité et multitâche

La peau est un organe complexe et sophistiqué. En tant qu’interface avec le monde extérieur, il sert de protection contre les attaques mécaniques et chimiques, ainsi que contre les attaques de virus et de bactéries.
Il ne faut pas oublier que la peau est un organe excréteur. Il libère certaines toxines, notamment l’urée, par la transpiration, ce qui aide les reins à faire leur travail. Il est expulsé en éliminant les cellules mortes de la peau qui peuvent contenir des métaux lourds, par exemple.

La peau, comme un thermostat, nous aide à réguler notre température interne lors des journées chaudes. La peau régule la quantité de sueur sécrétée pour dissiper la chaleur excessive. C’est pourquoi il est important de ne pas obstruer vos pores avec des produits chimiques.

Après tout, la peau est un organe des sens. Elle est traversée par de nombreuses terminaisons nerveuses qui nous permettent de ressentir la température, la pression et la douleur. Elle nous permet de transmettre notre toucher et donc nos sentiments et nos émotions aux personnes qui nous entourent et à la nature. Il fait partie de notre monde physiologique, émotionnel et spirituel.

En bref, il est préférable de les soigner avec soin et d’utiliser de bons remèdes naturels, sinon d’importants processus vitaux sont interrompus. Vous pouvez utiliser une consistance aqueuse qui pénètre et nourrit les différentes couches de la peau, ou une consistance huileuse qui reste en surface et agit comme une barrière protectrice.

Enfin, il faut savoir que tout produit appliqué sur la peau pénètre dans le sang par les capillaires et est distribué dans la circulation générale. Par exemple, pensez-vous que votre foie accepterait une dose quotidienne d’oxybenzone ?

Écran solaire – Getty Images

Devons-nous fuir le soleil ?

Ces dernières années, il y a eu des tentatives de diabolisation de l’étoile de lumière. Le soleil est la source de la vie depuis des millions d’années. Mais au 21ème siècle. Au 19ème siècle, il a été décidé qu’elle était nocive. C’est mieux d’être enfermé ou dehors dans un harnais. Comme toujours : Rien n’est noir ou blanc. Les rayons UV sont nocifs pour la peau en cas d’exposition prolongée et provoquent des brûlures et des modifications de l’ADN, ce qui augmente le risque de cancer de la peau. Il est important de faire preuve de bon sens.

Mais il est également important de savoir que le fait de passer du temps au soleil chaque jour nous fait produire de la vitamine D, entre autres choses. De bons niveaux de vitamine D réduisent considérablement le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires.

Donc on ne fuit pas le soleil. Utilisons-la à bon escient comme une source de lumière utile, avec une exposition quotidienne raisonnable, visant un bronzage progressif, sans rougeur ni brûlure. Et pour ceux qui ont été trop utilisés, vous pouvez utiliser des anti-inflammatoires.

Pour une approche personnalisée : Quel est votre type de peau ?

Chacun a un type de peau différent et donc une tolérance différente au soleil. Voici les trois principaux types de peau avec leurs besoins spécifiques.

Ils ont une peau blanche, laiteuse ou pâle. Ses cheveux sont roux ou blonds ou même marron clair. Ils ont la peau sensible, ne bronzent pas beaucoup et brûlent facilement. Utilisez autant que possible un écran solaire, évitez la surexposition au soleil et vérifiez régulièrement l’état de votre peau.

Ils ont un teint moyen, ni clair ni foncé. Ses cheveux vont du brun au bronzé. Vous pouvez obtenir un bronzage, mais ça peut prendre un certain temps. Vous devez utiliser une crème solaire modérée et vous exposer modérément au soleil.

Ils ont un pelage en forme d’ergot, brun ou noir. On bronze facilement avec un teint plus foncé. Ils brûlent rarement. Vous pouvez utiliser une crème solaire légère.

Les jeunes enfants et les personnes âgées sont généralement plus sensibles au soleil et doivent être correctement protégés.

Approche en trois étapes

Pour optimiser les soins de la peau lors des journées ensoleillées, pensez en trois étapes.
D’abord, phase protection.

Vous prévoyez de passer du temps au soleil, peut-être à la plage ou en camping. L’objectif de cette étape est de recouvrir la peau d’une couche protectrice pour minimiser les dommages.

Procédez ensuite à la phase de réhydratation. Au retour de cette belle journée au soleil, il est préférable de prendre des mesures immédiates pour prendre soin de votre peau et soulager le stress oxydatif causé par les rayons UV.

Et vous devrez peut-être passer par la phase de réparation pour la terminer. Car même si vous prenez ces précautions, vous ne sentirez peut-être pas le coup de soleil arriver.

Jetons un coup d’œil aux meilleurs remèdes naturels contre les coups de soleil.

1. Protection

Tout d’abord, parlons du chiffre si souvent inscrit sur les tubes de crème solaire : le fameux FPS (facteur de protection solaire). Ces deux indices sont identiques et font référence à la même propriété. Indique la capacité de la crème à bloquer les rayons UV. En conséquence, les fabricants sont entrés dans la course à la propriété intellectuelle. Un IP de plus de 50 est considéré comme un niveau de protection très élevé.

Vous devriez le savoir.

– PI 15 bloque 93% des UV érythémateux (UV qui provoquent des rougeurs)
– PI 30 bloque 97% des UV érythémateux
– PI 50 bloque 98% des UV érythémateux
Il y a donc peu de différence entre PI 15 et 50.

Dans l’esprit des consommateurs, cela a l’effet inverse, car nous nous sentons bien protégés et enclins à prendre des risques excessifs.

Le but est d’utiliser un produit naturel avec un IP raisonnable, mais il est encore plus important de surveiller l’exposition de votre peau au soleil. Parce qu’aucune crème ne donne un écran parfait. Le bon sens doit prévaloir

Protégez votre peau du soleil – Getty Images

PROTECTION MAXIMALE

Pour obtenir le maximum de PI dans les produits naturels, utilisez deux minéraux qui agissent comme un bouclier physique : Oxyde de zinc ou dioxyde de titane.

Ces minéraux laissent parfois des taches blanches sur les vêtements et la peau. C’est pourquoi certains fabricants sont passés à l’utilisation de nanoparticules de ces minéraux qui ne laissent aucun résidu visible. Ces deux minéraux sont autorisés dans les écrans solaires biologiques et ne sont pas utilisés a priori sous forme de nanoparticules.

CRÈME SOLAIRE À L’OXYDE DE ZINC PRÉPARER

Les personnes à la peau claire qui souhaitent une bonne protection doivent utiliser un filtre minéral. Parmi tous les produits disponibles, l’oxyde de zinc non micronisé reste l’additif le plus efficace.
Vous pouvez facilement acheter de l’oxyde de zinc en ligne. La quantité d’oxyde ajoutée à la crème dépend du PI souhaité :

– Pour PI 5, utiliser 5% du poids de la crème d’oxyde de zinc
– Pour PI 10, utiliser 10% (la quantité utilisée pour notre préparation)
– Pour PI 15, utiliser 15%
– Pour PI 20, utiliser 20% (recommandé pour les peaux claires)

Ingrédients :

– 55 grammes d’huile de coco
– 40 grammes de beurre de karité
– 5 grammes de vitamine E liquide
– 30 gouttes d’huile essentielle de lavande
– 10 grammes d’oxyde de zinc par IP de 10

Faites fondre l’huile de coco et le beurre de karité dans un récipient en verre au bain-marie. Lorsque le liquide est homogène, laissez-le refroidir légèrement. Portez un masque anti-poussière sur votre visage (ces masques sont utilisés pour les travaux de bricolage) pour éviter de respirer l’oxyde de zinc. Ajoutez l’oxyde au mélange ainsi que la vitamine E. Mélangez bien, mettez si possible dans un petit récipient sombre et conservez au réfrigérateur.

Appliquez aussi souvent que nécessaire avant de vous exposer au soleil.

Ils présentent donc une faible toxicité dans le cadre d’un produit biologique. Inconvénient : Taches blanches possibles.
L’oxyde de zinc peut être acheté en grande quantité sur les sites Internet consacrés à la beauté naturelle pour fabriquer vos propres écrans solaires si vous le souhaitez.

LICHTE AFSCHERMING

Vous pouvez préparer un remède simple à base d’herbes et d’huiles essentielles pour la photoprotection. Commençons par les huiles végétales et leurs PI respectifs. Les recherches effectuées montrent que les deux huiles communes ayant le meilleur IP sont les suivantes :

– Huile d’olive : IP = 8
– huile de coco : IP = 8

Idéalement, l’huile doit être saturée, comme par exemple. B. huile de noix de coco, ou monoinsaturés, comme. B. L’huile d’olive, car les UV oxydent très rapidement les huiles polyinsaturées. Si l’huile d’olive a une légère odeur, les huiles essentielles peuvent non seulement la masquer, mais aussi fournir une protection supplémentaire contre le soleil.

Dans la même étude, certaines huiles essentielles sont classées en fonction de leur KN, dont les meilleures sont les suivantes :

– Éther de menthe : PI = 7
– Tulsi EO : PI = 7
– HE de lavande : IP = 6

Si l’on élargit le champ des possibles pour inclure les propriétés anti-inflammatoires et réparatrices de certaines huiles essentielles, la lavande vera (Lavandula angustifolia) est le choix évident. Bien qu’il n’assure pas une protection maximale, l’étude révèle qu’il apporte une aide précieuse pour lutter contre le stress oxydatif de la peau et calmer les inflammations naissantes. La menthe poivrée peut ajouter une note rafraîchissante à l’huile, ce qui est attrayant par temps chaud.

Comment faire une crème solaire à base d’huile de noix de coco : Faire fondre 100 ml d’huile au bain-marie (elle se solidifie à température ambiante), laisser refroidir et, lorsque l’huile commence à se solidifier, ajouter 50 gouttes d’huile essentielle. Remuer rapidement et couvrir jusqu’à ce que le beurre soit refroidi.

2. Réhydratation

Nous utilisons le jus d’aloe vera comme base de la préparation. Elle est riche en mucilages, apaisante, pénètre bien dans l’épiderme et joue son rôle d’hydratant.

Nous ajoutons également quelques gouttes d’huile essentielle de lavande (Lavendula angustifolia) pour un effet anti-inflammatoire et calmant.

Utilisez un flacon pulvérisateur. Pour 100 ml de jus d’aloès, ajoutez 20 gouttes d’huile essentielle de lavande. Agiter avant utilisation et vaporiser sur la peau exposée au soleil. Appliquez-le aussi souvent que vous le souhaitez.

3. Réparation

Si vous avez un coup de soleil, veillez d’abord à rester bien hydraté en buvant régulièrement.
Appliquez ensuite un produit aqueux pour hydrater la peau et soulager en profondeur l’inflammation. Appliquez ensuite une préparation huileuse sur la surface pour protéger et régénérer les cellules.

PRÉPARATION AQUEUSE

Achetez du gel d’aloe vera. Si vous ne trouvez pas de gel, le jus de fruit est également bon. Ajoutez 50 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie pour 100 ml de gel. Appliquez le gel sur les zones affectées au moins deux fois par jour.

PRÉPARATION HUILEUSE

Fabriquer ou acheter une huile à base de Hypericum perforatum (Hypericum perforatum) et une huile à base de fleurs de Calendula (Calendula officinalis). La célèbre huile rouge de millepertuis, anti-inflammatoire et cicatrisante, est un vieux remède pour apaiser les coups de soleil. L’huile de calendula favorise la régénération des tissus endommagés.

Mélangez les deux huiles à 50/50 ou utilisez l’une ou l’autre.

Remarque : dans de rares cas, l’huile de millepertuis peut provoquer une photosensibilité de la peau. Par précaution, ne vous exposez pas au soleil après avoir appliqué le produit. Si vous prévoyez de vous exposer à nouveau au soleil prochainement, utilisez uniquement l’huile de fleurs de calendula.

Ajoutez 30 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie pour 100 ml d’huile. Appliquez une couche de cette huile après que le gel d’aloe vera ait pénétré la peau. Lorsque vous vous couchez après avoir appliqué l’huile, n’oubliez pas de mettre une grande serviette de plage sur les draps pour ne pas les salir. La même précaution est prise lorsque des vêtements sont portés par-dessus la crème solaire.

Enfin, faites preuve de bon sens. Si vous restez longtemps au soleil, la meilleure protection consiste à porter des vêtements légers en coton offrant un indice de protection IP 15 et un chapeau qui couvre bien le visage et le cou.

Le soleil n’est donc pas un grand ennemi qui veut nous nuire. Elle est source de vie et importante pour maintenir de bons niveaux de vitamine D, essentiels à une bonne santé. Préparez votre peau en vous exposant avec modération à des produits naturels nourrissants, et soyez prêt à agir rapidement en cas de brûlure.

Débriefing

Si vous avez la peau foncée, vous pouvez utiliser un écran solaire naturel à base d’huile de noix de coco et d’huiles essentielles. Si vous avez une peau normale ou claire, vous pouvez utiliser la même huile et suivre de près l’évolution de votre peau, ou utiliser des crèmes biologiques avec des protecteurs minéraux comme l’oxyde de zinc.

Utilisez une lotion hydratante à base de jus d’aloe vera et d’huile essentielle de lavande après l’exposition, surtout en cas de rougeurs légères. Pour les coups de soleil, procédez en deux temps : appliquez d’abord du gel d’aloès, puis recouvrez la peau d’un produit huileux.

Enfilez votre maillot de bain !

Related Tags:

huile de coco protection solaireles trappeuses crème solairecrème solaire maisoncrème solaire naturellehuile pour le soleilécran solaire aroma-zone,People also search for,Feedback,Privacy settings,How Search works,huile de coco protection solaire,les trappeuses crème solaire,crème solaire maison,recette de grand-mère,crème solaire naturelle,huile pour le soleil,écran solaire aroma-zone,oxyde de zinc

Previous Post Cette maman découvre d’énormes cloques sur les pieds de son bébé et exige des réponses de la baby-sitter
Next Post 3 traitements au romarin qui stoppent la chute des cheveux et les font pousser