« Vous êtes des personnes extraordinaires » Un article pour ceux qui sont nés entre 1950 et 1980

Dans les années soixante-dix, le rock’n’roll, les Beatles, l’évolution sociale et la fin du colonialisme ont tous eu un impact considérable sur le monde.

“Vous êtes extraordinaire” est un slogan destiné aux personnes nées entre 1950 et 1980. Ce slogan vise à attirer l’attention des personnes nées à l’époque de la guerre froide et à leur rappeler que dans leur jeunesse, dans un monde où rien ne semblait impossible, elles ont été témoins de grandes transformations.

Avez-vous déjà voulu être quelqu’un d’autre ? Si oui, vous n’êtes pas seul. Nous vivons dans un monde où nous sommes bombardés d’images de célébrités, de mannequins et de vedettes de la télévision. Les gens voient ces images à la télévision, dans les films, les magazines et, bien sûr, sur les panneaux d’affichage et les publicités. Ils sont peut-être beaux et peuvent s’identifier aux personnes qui figurent sur les photos, mais ils ne les connaissent pas du tout. Les médias et les célébrités qu’ils créent et promeuvent ne doivent pas nécessairement correspondre au personnage réel de la personne, mais ils peuvent être si proches qu’ils sont presque exacts.

Nous vivons une époque incroyable où, malgré l’agitation de la vie quotidienne, tout devient plus facile. La vie quotidienne, qui était plus modérée dans les années 1950-1980. Sans verser dans la nostalgie, c’était une époque ancrée dans une simplicité qui n’existe plus dans ce monde. Dans cet article, nous exaltons cette époque révolue, dont le charme ne laisse aucun enfant d’hier indifférent.

Vous pourriez penser que la nostalgie est une forme agréable de mélancolie qui nous aide à surmonter les situations difficiles de la vie. Une saine nostalgie qui remplit la créature d’agréables souvenirs du passé. Cet article se veut un hommage à une époque qui était – à juste titre – plus harmonieuse, plus intime et plus simple. Une époque où il y avait moins de stress et ses conséquences, et un rappel que la vie peut être vécue au rythme que l’on souhaite. Ce qui suit ne vise en aucun cas à dénigrer le présent, mais simplement à partager ce que les enfants des années 1950 et 1980 ont apprécié. Des enfants souriants devant l’objectif – Source : Zinoty word-image-1694

Pour tous les enfants nés entre 1950 et 1980

La technologie n’a pas encore changé le monde. De nos jours, tout est beaucoup plus facile et plus accessible qu’auparavant. Si les enfants de cette époque ne bénéficiaient pas des privilèges qu’apporte la modernité, cela ne les empêchait pas d’être heureux, libres et rayonnants. Learner Learning – Source : Zinoty word-image-1695 Ils ont appris de leurs propres erreurs, en plongeant dans l’eau sans trop d’avertissement sous forme de panneaux indiquant de tenir hors de portée des enfants. Si la sécurité est louable aujourd’hui, leur vie était moins gérable malgré les risques. Ils faisaient du vélo et du patin à roulettes sans casque ni coudières. Ils buvaient l’eau directement du serpent. Ils ne mangeaient pas très sainement, mais ils n’étaient pas en surpoids car ils faisaient toujours de l’exercice dehors. Deux adolescents en voyage de pêche – Source : Zinoty word-image-1696 Ces enfants pouvaient sortir le matin et jouer toute la journée jusqu’à ce que les lampadaires leur indiquent qu’il était temps de rentrer à la maison. Ils risquaient d’être réprimandés par leurs parents, qui ont fait des pieds et des mains pour les retrouver, mais il n’y a eu ni violence ni menace. Enfants à bicyclette – Source : Zinoty word-image-1697 C’était une époque où les téléphones portables n’avaient rien d’inhabituel. Vous deviez vous lever du canapé pour rencontrer et parler à vos camarades de classe. Il n’y avait pas de consoles de jeu, pas d’émissions de télévision interminables, pas d’ordinateurs portables, pas de tablettes. Les visages, les expressions faciales, les livres étaient son Facebook. Parfois, ils se blessaient en jouant au ballon, mais cela faisait partie de l’esprit de jeunesse de l’époque.  Les pédiatres recommandent même désormais de donner aux enfants des jouets simples plutôt que des tablettes et des appareils électroniques. Trois enfants imitent un geste de natation – Source : Zinoty word-image-1698 Deux enfants jouant avec leur skateboard – Source : Zinoty word-image-1700 Ils avaient plus d’imagination que les enfants d’aujourd’hui. Ils ont donc passé leurs journées à construire des skateboards à partir de morceaux de bois qu’ils trouvaient dans les greniers et les caves. Ainsi, malgré le risque, ils ont pu rouler sur la route, profiter et apprécier leur création. Et s’ils tombaient de leur planche, ils apprenaient à surmonter cela. Jeux pour enfants – Source : Zinoty word-image-1702 Il y avait un sentiment de sécurité, même lorsqu’ils tombaient des arbres et se cassaient une ou deux dents. Ses parents étaient là pour elle, mais ils savaient que ces pauses étaient nécessaires et qu’ils avaient le droit de faire des erreurs. Paradoxalement, un enfant heureux est bruyant, agité, joyeux et incontrôlable. Quatre enfants assis sur un banc – Source : Zinoty word-image-1704 Pour voir leurs amis, ces enfants se rendaient chez eux à pied ou à vélo, malgré la grande distance qui les séparait. Aucune technique ne les a rendus trop sédentaires et ne les a empêchés de vivre une expérience mémorable. Enfants jouant dans la neige – Source : Zinoty word-image-1706 Bien sûr, cette nostalgie n’est pas une excuse pour une époque supposée meilleure qu’une autre, mais plutôt un rappel de choses qui peuvent certainement nous inspirer aujourd’hui. Le développement de la société actuelle est largement louable, mais on ne peut nier l’esprit d’aventure et la simplicité des enfants d’autrefois.Nous, les générations nées dans les années 50 et 60, on est loin des jeunes de la génération Y, qui ont vécu la révolution numérique. On n’a pas eu la chance d’avoir un téléphone portable à la naissance, de pouvoir consulter le savoir depuis le lit à notre âge, ou encore obtenir une formation au lycée et être diplômé en quelques années. Sans oublier la montée en puissance de jeux vidéo, l’Internet et les smartphones. Read more about santeplusmag.com facebook and let us know what you think.

Related Tags:

santeplusmagsanteplusmag.com facebooksanté magazinewww.santeplusmag.com wikipédiala minute nécessaire de mr cyclopèdedesproges pangolin,People also search for,Privacy settings,How Search works,la minute nécessaire de mr cyclopède,desproges pangolin,santeplusmag,santeplusmag.com facebook,peut-on rire de tout,santé magazine,www.santeplusmag.com wikipédia

Previous Post Une femme qui a lutté contre l’infertilité dit que la vapeur vaginale l’a aidée à concevoir
Next Post Comment nettoyer les vitres avec du Talc ? La méthode facile en 7 minutes