Polynucléaires Õ © éosinophiles – Les troubles expliqués

Les éosinophiles sont des types de globules blancs qui jouent un rôle important dans la réaction de l’organisme aux réactions allergiques, à l’asthme et à l’infection par des parasites. Les éosinophiles représentent habituellement moins de 7% des globules blancs circulants (100 à 500 éosinophiles par microlitre de sang). Ces cellules jouent un rôle dans l’immunité protectrice contre certains parasites mais contribuent également à l’inflammation qui se produit dans les troubles allergiques ou polynucléaires Õ © éosinophiles.

Parfois, les éosinophiles provoquent une inflammation de certains organes et entraînent des symptômes.

Nombre élevé d’éosinophiles

Les causes les plus fréquentes d’un nombre élevé d’éosinophiles sont

  • Troubles allergiques
  • Infections par des parasites
  • Certains cancers

Les troubles allergiques, y compris l’asthme, la rhinite allergique, la dermatite atopique et l’eczéma, augmentent souvent le nombre d’éosinophiles. De nombreux parasites, en particulier ceux qui envahissent les tissus, provoquent l’éosinophilie. Les cancers responsables de l’éosinophilie comprennent le lymphome de Hodgkin, la leucémie et les syndromes myéloprolifératifs.

Faible nombre d’éosinophiles

Un faible nombre d’éosinophiles dans le sang (éosinopénie) peut survenir avec le syndrome de Cushing, les infections de la circulation sanguine (septicémie) et le traitement par les corticostéroïdes. Cependant, un faible nombre d’éosinophiles ne cause généralement pas de problèmes car d’autres parties du système immunitaire compensent adéquatement.

Un faible nombre d’éosinophiles est généralement détecté par hasard lorsqu’une numération globulaire complète est effectuée pour d’autres raisons.

Le traitement de la cause restaure le nombre normal d’éosinophiles.

Si le nombre d’éosinophiles est seulement légèrement élevé, les gens n’ont généralement pas de symptômes, et le nombre élevé d’éosinophiles dans le sang n’est découvert que lorsqu’une numération globulaire complète est faite pour d’autres raisons. Cependant, parfois, en particulier lorsque le nombre d’éosinophiles est très élevé, le nombre accru d’éosinophiles enflamment les tissus et provoque des dommages aux organes. Le cœur, les poumons, la peau et le système nerveux sont le plus souvent touchés, mais n’importe quel organe peut être endommagé.